NouveauxPlaisirs.fr

Attache moi… jouons avec des menottes

Voilà, que je songeais, depuis quelques temps, à me procurer une paire de menottes. J’ai trouvé l’objet tant convoité dans une boutique sex-shop. Elles sont en métal avec une fourrure noire et équipées de deux clefs. Je les ai testées sur place, les maniant avec fierté en visualisant mon propre jeu : comment allais-je utiliser cet objet si spécial ?

J’invitais donc un amant à l’aide d’un SMS bien chaud. Je lui expliquais ce que j’attendais de ce jeu : l’adrénaline d’être à sa merci.  Dès son arrivée, je lui demandais de me menotter les mains derrière le dos assise sur mon lit, nue. Je voulais aussi avoir son sexe dans ma bouche, ce qu’il fit avec plaisir. Il le retira un moment, me le présentant à faible distance de ma bouche pour que j’aille le chercher. Il m’allongea ensuite doucement et tout en m’embrassant pour explorer mon corps à l’aide de baisers. L’ivresse du plaisir montait en moi, cette chaleur ardente augmentait au grès de ses baisers, n’attendant qu’il atteigne très vite mon sexe déjà très humide.

Il embrassa alors mon clitoris et effleura l’intégralité mon sexe avec sa langue, le délice de ces caresses fit jaillir, à ma grande surprise, des cris involontaires de plaisir. Subitement, il me redressa à genoux. Il était debout, je caressais son sexe avec mon visage, le léchant à nouveau de ma langue humide. Toujours menottée, il me retourna en position de levrette. Ma tête contre les draps, il me fit cambrer et surélever mes fesses. Je sentis son sexe contre le mien, sa main effleurant mes fesses, mon anus.

Il pénétra alors en moi. Un gémissement de plaisir sorti de nos bouches respectives. Sa main caressait mon dos tout au long de longs va et vient jouissifs. Il caressait ma chevelure en dégageant mon visage. Il prit ensuite une poignée de cheveux, relevant en douceur ma tête, et accéléra sa cadence pour jouir sur mon dos. Avant de me libérer, il pris le temps de nettoyer mon dos de son sperme chaud.

Les menottes… quel objet si curieux, si mystérieux, si enivrant ! Il est vrai que le fait d’être « attaché » est souvent perçu comme un symbole de soumission et de perversité. Mais le fait d’être à la merci de son partenaire, de ne pas savoir ce qu’il va faire, est source d’un plaisir et d’une excitation extrême. Devoir simplement obéir, ne pas pouvoir caresser le corps de son partenaire ou son propre corps est source de frustration mais aussi d’un désir jouissif qui rend le jeu encore plus palpitant et riche en émotions.

J’adore mes menottes, avouez qu’elle me vont bien non ?

Pimenter notre sexualité est essentiel, c’est aussi explorer nos désirs les plus enfouis. En bref, libérerons le côté sauvage de notre âme pour une extase fantasmatique ! Et pour les plus coquins, à ces jeux avec des menottes s’ajoute parfois, le bandage des yeux que pimente encore plus le jeu…

Exit mobile version