Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du sextoy Eroscillator 2

Suite à ma demande de test chez Eroscillator, j’étais content de pouvoir en recevoir un ce qui est assez rare. Alors quand j’ai découvert que c’était le modèle Eroscillator 2 Ultimate Combo, soit le top du top de la marque, j’étais vraiment aux anges. Vu ce que j’ai pu lire sur le net sur l’Eroscillator 2, le test risque d’être fort sympathique avec madame, reste à voir ce que cela donne en vrai 😉


L’Eroscillator et ses accessoires

Présentation du concept de l’Eroscillator

Tout d’abord, il faut savoir que l’Eroscillator n’est pas un sextoy commun, mesdames, c’est un sextoy entièrement dédié au plaisir de votre bouton magique (votre clitoris) et de plus généralement de la vulve (zone externe de votre sexe). Il a été développé conjointement avec le docteur Ruth K. Westheimer. Il a la particularité d’être le seul sextoy à ne pas vibrer mais à osciller très rapidement (d’ou le nom !) à 60 oscillations par seconde. Quelle est la différence me direz vous ? Regardez l’animation suivante :

Contrairement aux vibrations qui produisent des sensations en compressant rapidement les tissus qui se trouvent sous le vibromasseur, les oscillations permettent de reproduire ce qu’il se passe quand on se masturbe avec les doigts. L’Eroscillator permet donc de stimuler les tissus de manière différente d’un vibromasseur classique et surtout plus en profondeur. Il en ressort des orgasmes en théorie plus puissants. Nous vérifierons cela lors du test…

Déballage de l’Eroscillator et des accessoires

Le packaging de l’Eroscillator est correct et pratique, c’est une boite en carton décorée qui s’ouvre facilement et contenant  l’Eroscillator, son cordon d’alimentation et l’ensemble des accessoires. Ce n’est clairement pas l’emballage le plus classe de la terre, mais il y a pire qu’une boite en carton décoré.

Une fois le déballage réalisé, on découvre l’Eroscillator et ses accessoires. L’Eroscillator lui même se présente comme une grosse brosse à dent électrique. Il a un corps strié d’une longueur d’environ 20 cm et de couleur Or. Le matériau utilisé est du plastique, la finition n’est pas fabuleuse et ramène un peu 10 ans en arrière par rapport aux derniers standards de la production chez Lelo ou Fun Factory par exemple, mais il est solide et durable, c’est le plus important ! Par exemple, le sélecteur de puissance d’oscillation glisse le long du corps, c’est basique mais indestructible.


L’Eroscillator, vue extérieure et intérieure

L’Eroscillator fonctionne sur une prise de courant. Etant donné qu’il n’y a pas de place perdue pour stoker les piles comme sur d’autres sextoys, les concepteurs ont pu utiliser toute la place pour y loger un moteur très performant. On peut voir, sur la coupe ci dessus, que le moteur prend toute la place dans le corps de l’Eroscillator. C’est ce fameux moteur qui va être capable de créer des oscillations et non des vibrations comme sur tous les autres vibromasseurs.

Comme l’Eroscillator ne fonctionne pas sur pile mais sur le courant. Il a le grand avantage de ne jamais tomber en panne d’énergie et surtout de ne pas avoir de perte de puissance durant son utilisation. Cela oblige, par contre, à avoir une prise de courant à portée de main. Rassurez vous cependant, le câble d’alimentation est long (il doit faire dans les 2,5 mètre de long). L’Eroscillator par lui même n’est pas utilisable si on ne clipse pas un de ses accessoire sur sa tête. Ces accessoires sont donc particulièrement importants car ce sont eux qui vont procurer les sensations. Les accessoires que l’on retrouve dans l’emballage sont les suivants :


Les accessoires de l’Eroscillator

De gauche à droite on retrouve (en Anglais puis traduit au mieux en Français par mes soins) :

  1. Seven Pearls of the Orient (Les 7 perles d’Orient)
  2. Ultra Soft Finger Tip (La pulpe douce de doigt)
  3. Golden Spoon (La cuillère en or)
  4. French Legionnaire’s Moustache (Les moustaches du légionnaire Français)
  5. Ball and Cup (Bosses et coupe)
  6. Grapes and Cockscomb (Raisins et crète de coq)
  7. G-Point (Point G)

Chaque accessoire est en plastique plus ou moins dur. Le clipsage des accessoires sur le corps de l’Eroscillator est assez simple bien que pas évident à faire dans le noir, il vaut mieux donc le préparer avant l’extinction des feux ou avoir un minimum de lumière pendant l’action.

Le test

Les sensations données par les oscillations sont difficiles à décrire. La différence entre les oscillations et les vibrations est subtile mais tourne réellement en faveur des oscillations à l’usage. Les oscillations paraissent plus puissantes et profondes que les vibrations. Du coup, les orgasmes sont plus puissants et plus longs. De même, la désensibilisation due à des vibrations fortes ne semble pas arriver avec les oscillations. C’est vraiment quelque chose à essayer.

Concernant les accessoires, ils sont tous conçus pour un usage externe. Même le G-Point qui aurait pu passer pour un stimulateur de point G ne procure finalement pas tant de sensations au niveau du point G, il est beaucoup plus sympa en stimulation externe. De plus, il faut oublier un usage anal car les accessoires sont simplement clipsés sur le corps de l’Eroscillator, cela suffit largement pour qu’ils tiennent solidement en place pour une utilisation externe mais en aucun cas pour une utilisation anale.


De gauche à droite : Ultra Soft Finger Tip, Seven Pearls of the Orient, Grapes and Cockscomb

L’Ultra Soft Finger Tip (USFT) est mon accessoire préféré pour démarrer. Il permet de stimuler délicatement le clitoris. La surface blanche est lisse et molle, une fois lubrifiée, c’est absolument délicieux dixit ma compagne et parfait pour entamer des préliminaires à deux.

Les Seven Pearls of the Orient (SPOTO) sont démoniaques. C’est un accessoire qui est assez long (dans les 10 centimètres environ) et souple. Il permet donc de stimuler le clitoris avec les perles les plus grosses tout en ayant les petites perles qui viennent exciter les lèvres et l’entrée du vagin. C’est tout simplement divin, les orgasmes sont incroyables à cause de ces sensations multiples. Un des accessoires préféré de la ma compagne avec le USFT. Je dois avouer que de la voir se trémousser sous les oscillations est très agréable.

Le Grapes and Cockscomb (GAC) est un double accessoire, la partie supérieure contient un ensemble de boules et sur la partie inférieure une structure en demi cercle rainurée ressemblant à une crête de coq (d’où le nom). Le plus intéressant est la partie supérieure, mais la stimulation est un peu forte. La crête de coq peut s’utiliser sur les lèvres, mais ma compagne n’apprécie pas trop.


De Gauche à droite : Ball and Cup, French Legionnaire’s Moustaches, GSpot

Le Ball and Cup (BAC) ressemble un peu dans le principe au GAC avec moins de sculpture. Il permet de stimuler de manière précise le clitoris. Il n’emballe pas ma compagne.
Les French Legionnaire’s Moustaches (FLM) sont bizarres. Elles font un effet de chatouillement qui est agréable sur le clitoris. Même si ce n’est pas notre favori, c’est vraiment à essayer. Par contre, c’est difficile à nettoyer si le lubrifiant sèche. Utiliser uniquement du lubrifiant à base d’eau si vous voulez le nettoyer correctement, je n’ose envisager la difficulté de nettoyage avec un gel à base de silicone

Le G-Point est un des accessoires qui délivre le plus de puissance sur le clitoris. C’est parfait pour terminer une session avec un bon gros orgasme. Dans ce cas, c’est en général ma compagne qui pilote pour éviter trop de stimulation d’un seul coup, le clitoris est très sensible.


Golden Spoon

Le Golden Spoon (GS) est comme le Ball and Cup avec un peu moins de sculpture. Il ne convient pas trop à ma compagne.

Au final, les accessoires sont nombreux et variés, même si certains plaisent moins à ma compagne, ils sont assez variés pour que chacun trouve son bonheur et ses orgasmes. Avec 7 accessoires, cela fait l’équivalent de 7 vibromasseurs (ou oscillateurs) différents.

Concernant l’Eroscillator lui même, son utilisation est pratique avec un fil électrique long et souple. Le bruit est raisonnable même s’il est loin des vibromasseurs les plus silencieux. La puissance de vibration est constante du fait qu’il n’y a pas de perte de puissance dans le temps, c’est vraiment agréable de pouvoir passer du temps à se donner du plaisir sans appréhender la panne sèche énergie.

L’Eroscillator est muni de trois vitesses préréglées. Elles sont très bien choisies car la première est géniale pour démarrer délicatement, la seconde parfaite pour continuer jusqu’à l’orgasme et la troisième assez puissante pour celle qui souhaite jouer avec une tornade 😉 Nous avons souvent utilisé la première et seconde vitesse sans avoir à pousser jusqu’à la troisième pour atteindre l’orgasme.

Conclusion

L’Eroscillator 2 est un engin vraiment passionnant, d’une part il est très original par la manière de créer la stimulation par oscillation. Ces stimulations sont beaucoup plus profondes et puissantes que les vibromasseurs ce qui transforme les sensations. Honnêtement, autant l’aspect extérieur de l’Eroscillator n’est finalement pas au niveau de qualité de finition que l’on pourrait attendre d’un jouet de ce prix, autant le résultat des stimulations est au top de la catégorie.

L’Eroscillator 2 coûte de 100 € à 200 € environ suivant la version, c’est un budget important mais vous ne regretterez pas son achat après sa première utilisation. Je pense qu’il s’agit d’une arme de génération massive d’orgasmes clitoridiens comme il n’en existe que très peu sur le marché. Si vous avez envie de vous faire voir des étoiles, allez y, vous ne serez pas déçue.

En conclusion, et malgré son apparence vieillotte et son prix un peu élevé, c’est bien un 5/5 que mérite ce jouet qui est simplement d’une efficacité redoutable. Il ne quitte plus le tiroir de notre table de chevet ce qui est un privilège rare pour un sextoy. Si le test vous a convaincu, vous pouvez le commander directement sur le site d’Eroscillator.

Quitter la version mobile