NouveauxPlaisirs.fr

Comment augmenter le plaisir ?

L’acte sexuel est traditionnellement abordé sous un angle purement physique. Les préliminaires ne servent en général qu’à faire monter l’excitation du couple et le coït est envisagé sur le plan purement physique de la pénétration et des orgasmes.

Mes récentes avancées m’ont permises d’étendre la perception de l’acte sexuel physique via la relaxation. En effet, le cheminement avec un Aneros demande à l’utilisateur d’être à l’écoute de ses propres sensations internes, de contrôler et faire grandir l’excitation sexuelle par une profonde relaxation, et de la respiration abdominale. Sans cette approche, le développement des sensations ne se fait pas correctement et l’homme reste coincé sur les sensations autours de son pénis (sensations qui écrasent toutes les autres).

Tout le travail (mais aussi avec d’autres méthodes comme par exemple l’approche Tantrique) consiste donc à réveiller, découvrir et faire se développer les sensations intérieures, dans la zone pelvienne, sans que le pénis ne soit stimulé. Les premiers utilisateurs d’Aneros ont appelé cela le « Rewiring ». Le Rewiring consiste à éveiller les sensations sexuelles que l’on peut ressentir au niveau de la zone pelvienne (et bien évidemment, mais pas uniquement, au niveau de la prostate) sans pour autant qu’elles proviennent directement du pénis (c’est pour cela qu’il est très important de pas stimuler le pénis pendant une session avec l’Aneros).

Cet éveil a de nombreux bénéfices. Cela permet notamment de découvrir que des sensations sexuelles très puissantes peuvent être générées par de simples caresses et respirations. Les caresses pouvant être réalisées simplement par le bout des doigts qui glissent délicatement sur l’ensemble du corps ou, encore mieux, par un plumeau (par exemple chez Lilou Plaisir):

Pendant ces caresses, une relaxation profonde à l’aide d’une respiration abdominale lente permet d’amplifier les sensations pour le plus grand bonheur des deux protagonistes. Les tétons, l’intérieur des cuisses et la peau des bourses ou les lèvres vaginales sont des zones particulièrement sensibles et valent le coup que l’on s’y attarde tout particulièrement. Les caresses doivent être les plus légères et subtiles possibles de manière à obliger le partenaire à se concentrer dessus. La langue est toute recommandée pour la stimulation des tétons.

La visualisation est un procédé facile à mettre en œuvre et qui donne de très bon résultat. Concentrez vous sur les caresses et imaginez que les sensations émettent de la lumière. Plus les sensations sont fortes, plus la lumière émise est forte. Cet exercice se fait dans le noir, les yeux fermés dans n’importe quelle position très confortable.

Visualisez alors sur votre corps les chemins de lumière des caresses comme si vous vous regardiez du dessus à 1 m de haut. Cela permet au cerveau de se concentrer sur les sensations et de les développer. Evitez de stimuler les zones génitales pendant ce moment de pur partage de bonheur puis laissez venir la suite avec votre partenaire comme bon vous semble.

En conclusion, prenez le temps de vous relaxer profondément pour aborder l’acte sexuel avec une plus grande ouverture sur les sensations des parties non génitales de votre corps. La respiration abdominale, la concentration sur les caresses et la technique de la visualisation devraient vous permettre de faire monter une énergie sexuelle très puissante qui sera bénéfique à l’acte sexuel par lui même et ravira votre partenaire.

Exit mobile version