NouveauxPlaisirs.fr

Témoignage : « Comment l’orgasme prostatique a illuminé ma sexualité »

Je tente de calmer quelques tremblements et peine à reprendre mon souffle. Une boule de feu m’a traversé le bas ventre, un incendie, non maîtrisé…

La bouche sèche et les doigts serrés sur le drap, je ne peux réprimer des râles et des gémissements sortis du fin fond de moi. Les vagues vont et viennent, me submergent, perpétuelles et sismiques jusqu’à ce que j’abdique, vaincu, en attendant la prochaine onde et ainsi de suite jusqu’à ce que mon corps tout entier abandonne, se rende et s’éteigne.

Ces mots auraient pu être ceux d’une femme. D’ailleurs, en les relisant, je m’aperçois qu’ils pourraient presque être tirés du titre « Madame rêve » d’Alain Bashung. Et pourtant ils sont bien ceux d’un homme de 30 ans qui vient de découvrir son premier orgasme prostatique…1h30 de séance et 6 orgasmes prostatiques et un orgasme anal plus tard, j’en suis là…

La séance vient de se terminer au moment ou j’écris ces lignes et je ne peux faire autrement que de coucher mes premiers mots a l’intention de celui ou ceux qui ont permis ce fabuleux voyage initiatique.

J’ai donc 30 ans, hétérosexuel, en couple et à la vie sexuelle plutôt épanouie. Je m’intéresse à la sexualité depuis toujours et le sexe anal a toujours été pour moi d’une grande attirance.

Jeune, j’ai vite compris que cette zone recelait des secrets dont je n’avais aucune envie qu’ils demeurent bien gardés. Au début de ma vie sexuelle adulte, j’ai entretenu cette curiosité et j’ai eu la chance de côtoyer des partenaires ouvertes qui m’ont offert le bonheur de découvrir le sexe anal en couple.

Entre temps, je continuais de temps à autre à jouer avec mes doigts et a stimuler cette zone trop souvent délaissée par les hommes et aussi par leurs partenaires. Une seule de mes compagnes me proposa un jour d’explorer avec moi cette contrée reculée mais je n’étais pas prêt (j’avoue regretter aujourd’hui mon manque d’ouverture).

Et puis un jour, alors que je me renseignais sur ma propre anatomie en vue de me faire pratiquer prochainement une vasectomie, je me suis un peu plus penché sur cet organe qu’est la prostate et de fil en aiguille, je suis tombé sur NouveauxPlaisirs.fr

Quelques jours plus tard, je recevais tout émoustillé mon Aneros Progasm. En effet, persuadé d’être bien acquis à la cause anale, je pensais naïvement que le plus joufflu des jouets de la gamme serait un minimum pour moi… erreur !

Quatre séances infructueuses plus tard, je comprenais mon erreur et retournais aux tests comparatifs de cet excellent site pour re-calibrer ma fougue et commander un modeste Aneros Helix Trident. Modeste mais bougrement efficace! Traité d’Aneros en main, ma séance pouvait commencer.

Après la relaxation et les exercices de respiration, le chatouillement interne se fit de plus en plus perceptible, plus présent, plus précis et je me rendis vite compte qu’il me serait alors bien vain de tenter de reprendre le cours de ma lecture du traité pour connaître la marche à suivre.

Peu importe, mon corps tout entier me donna la réponse et les orgasmes s’enchaînaient dans un désordre de spasmes et de draps froissés. Au bout du cinquième, bien que déjà sérieusement secoué, je pris la décision de changer de matériel et courus chercher mon Progasm.

Une fois inséré, le sixième orgasme ne tarda pas à survenir et alors que je pensais mon bonheur à son comble, mes doigts se saisirent de la base de l’engin et commencèrent des mouvements de va et vient qui me firent littéralement exploser! Je sentis mon anus palpiter, se gonfler et chauffer jusqu’à une explosion de plaisir toute différente, plus localisée, délicieuse.

Voilà ce que je peux vous dire tout juste 10 minutes après avoir découvert deux sortes d’orgasmes totalement nouveaux pour moi. Ma compagne m’a donné un rendez-vous torride ce soir, laissez moi vous dire que cette mise en jambe m’a sérieusement mis en appétit.

A tous ceux qui hésitent, soyez curieux et avant de blâmer vos compagnes qui ne veulent pas vous laisser explorer leurs fleurs du jardin de derrière, commencez par explorer la vôtre! Vous pourrez ainsi parler en connaissance de cause.

Mille mercis à Adam et son site NouveauxPlaisirs.fr.

Note d’Adam : C’est un très grand plaisir pour moi que de lire un tel témoignage, à la fois la satisfaction de vous avoir aidé à découvrir quelque chose qui change votre vie, et une grande fierté d’offrir cela à tous via ce que je publie. Merci à vous d’avoir sexploré sans préjugé.

Exit mobile version