NouveauxPlaisirs.fr

Oups … comment récupérer un plug dans ton cul ?

Et oui, le plug anal, c’est super marrant. Cela donne des sensations très intéressantes. On peut en porter la journée pour les plus adeptes, le soir, ou juste pendant l’acte pour augmenter les sensations et/ou se préparer à la pénétration anale aussi. Mais j’entends de temps en temps des récits de gros fails. On joue avec un plug anal dont la base est un peu trop petite pour son cul et, dans la folie de la levrette… POUF ! …  le plug n’est ni dehors, ni en place … mais où est-il passé ? oups … DTC !

La solution est-elle de passer directement aux urgences ? heureusement non, lisez l’article.

Allez, comme je suis sympa, voici un article pour éviter à madame de passer à la postérité avec les blagues d’internes de l’hôpital voisin (pour monsieur, il y a beaucoup moins de solutions, regardez quand même le dernier chapitre).

Quelle est la différence entre les bon et mauvais plugs ?

Alors, le bon plug, il rentre dans ton cul, alors que le mauvais plug, il rentre dans ton cul, mais c’est un mauvais plug … 🙂

Voici un plug de chez Fun Factory, qui en plus d’être top, est tout à fait sécurisant

Plus sérieusement, le bon plug va disposer d’une large base (pas forcément ronde d’ailleurs) l’empêchant de pouvoir être inséré entièrement dans l’anus, un mauvais plug va comporter une base plus (trop) petite qui, suivant la quantité de lubrifiant, l’excitation, et un geste malheureux ne va plus lui permettre d’être retenu par la contraction des sphincters.

Pour illustrer, voici un plug en place dont la base (similaire au plug Fun Factory pourpre de la photo précédente) est parfaite (dsl pour le NSFW)

En effet, il faut savoir que quand on est excité, les sphincters peuvent se relâcher assez fortement et donc se dilater. C’est pour cela que certains peuvent s’insérer des plugs de plus de 5 à 6 cm de diamètre (ok il faut définitivement de l’entrainement mais ils y arrivent sans problème).

Du coup, le petit plug qui tient parfaitement quand on l’insère et que l’on n’est pas excité, peut devenir trop petit quelques dizaines de minutes plus tard. C’est souvent l’erreur qui est faite, choisir un petit plug n’est pas forcément une bonne idée. Les gammes commencent souvent par une petite taille qui peut démarrer à juste 2,6 cm de diamètre, c’est pour moi trop petit si le diamètre de la base fait lui aussi 2,6 cm.

Et voici un plug en version S, attention à ce genre de plugs, il faut bien vérifier la largeur de la base.

Donc les conseils d’Adam (qui a un peu l’habitude de se mettre des trucs dans le cul) c’est de préférer les plugs ayant une base assez large et si possible longue plutôt que ronde car c’est plus confortable et sécurisant. Regardez bien avant d’acheter que le diamètre de la base est assez large sur les plugs que vous souhaitez porter.

Une bonne pratique aussi est d’utiliser plusieurs plugs de dimensions différentes, au fur et à mesure que vous êtes excité(e)s, passez à la taille supérieure. Dans l’idéal, choisissez vos plugs grâce à mes tests, cela vous évitera des moment de solitudes (en fait je devrais être payé pour les risques que je prends pour vous … lol).

Enfin, faites attention, surtout en levrette, à ne pas appuyer sur le plug avec le pouce, c’est con mais j’ai entendu des trucs comme ça avec des personnes qui voulaient simplement stimuler madame en faisant bouger le plug et qui, par maladresse, le poussait involontairement dans le cul de madame (ou monsieur d’ailleurs).

Voici deux des meilleurs plugs du marché, la base est excellente (NJoy Pure Plug, Nobessence Romb)

Et là c’est le drame …

Levrette endiablé, monsieur vous fesse allègrement, un gros coup de rein ou un doigt qui joue un peu trop en poussant le plug et plop … mais où est passé le plug ? Oh la la … Oo …

Premier conseil, pas d’affolement (je sais c’est facile à dire), mais l’affolement c’est jamais bon. Deuxième conseil, ne faites pas n’importe quoi, certains gestes peuvent être contre-productifs voire dangereux. Alors voici les gestes simples que je préconise.

Allongez vous sur le dos et respirez profondément. Poussez comme pour aller aux toilettes (mais ne vous déchirez pas en poussant trop fort), c’est simplement pour maintenir le plug le plus près possible des sphincters. Pendant ce temps, monsieur, délicatement plonge deux doigts dans votre vagin le plus profondément possible et essaye de sentir le plug à travers la fine paroi qui sépare le vagin de la capsule anale (si madame est sur le dos, il faut donc appuyer avec les doigts vers le bas).

Monsieur, faites surtout très attention à ne pas appuyer de manière à pousser le plug plus loin dans le canal rectal mais bien à le retenir de partir plus loin. Une fois que vous sentez le plug, appuyez délicatement afin de le faire remonter vers l’anus. Madame, respirez toujours calmement. Normalement, si monsieur appuie comme il faut, le plug va se présenter devant les sphincters et vous devriez pouvoir alors le sentir appuyer sur le premier sphincters (le plus interne).

Délicatement, essayez de le pousser toujours avec la même technique et avec l’autre main d’écarter les sphincter pour l’aider à sortir voire le pincer pour pouvoir aider. Une autre solution est aussi de beaucoup lubrifier l’anus pour qu’il puisse sortir facilement (mais du coup vous ne pouvez plus le pincer car il glisse trop, essayez la première solution d’écarter et de l’attraper en premier). A vous de voir ce qui est le plus pratique, j’ai jamais dit que c’était facile.

Pour illustrer avec un schéma (attention, il faut mettre la paume de la main vers le bas et non vers le haut comme sur l’image … mais allez trouver une illustration de comment enlever un plug sur google image …)

Si vous insérez deux doigts dans l’anus, vous devriez pouvoir le sentir. Faites attention aux réactions de votre malheureux partenaire, d’une part cela peut faire très mal si vous y aller trop fort, d’autre part, si vous lui faites mal, il/elle va contracter son anus et repousser dans l’autre sens le plug. Il faut donc y aller avec d’infinie précaution et douceur.

Voila, dernier conseil, attention une fois que vous l’avez attrapé à bien le sortir doucement, la base peut déchirer la membrane des intestins suivant sa forme, là encore, infinie précautions et douceur sont les seules choses que vous devez avoir en tête.

Remarques complémentaires

Que ce soit pour monsieur ou madame, il faut savoir que dans certains cas (si l’objet n’est pas trop gros et suivant sa forme) il est possible de l’expulser naturellement aussi (mais cela doit se faire au plus tard 2 à 3 heures après l’accident sinon il faut consulter). Pour les hommes, je n’ai pas d’autres solutions malheureusement. Si cela sort pas tout seul en poussant et lubrifiant, ben c’est l’hôpital… 🙁

Il est OBLIGATOIRE d’aller à l’hôpital en cas de la présence de douleurs abdominales intenses, de l’impossibilité de palper l’objet au toucher rectal, la présence de bris de glace, si c’est un objet fragile (ex. : ampoule électrique … mais quel est le con qui s’amuserait à se mettre une ampoule dans le cul !), après un délai prolongé après insertion (> 12/24 heures). A l’hôpital soyez honnêtes avec les médecins, ils doivent savoir ce qu’il s’est passé, ils sont formés pour ça et pour vous aider, ne mentez pas.

Sachez enfin, que cela reste une situation dangereuse, cet article procure quelques conseils de base mais, d’une part je ne suis pas médecin, et d’autre part, il est nécessaire de faire très attention. Si vous n’y arrivez pas, prenez la décision d’aller à l’hôpital, il le faut ! En cas de péritonite ou perforation de l’intestin vous pouvez y passer si vous ne prenez pas les bonnes décisions médicales, donc c’est sérieux.

Si jamais vous avez un retour d’expérience malheureux ou heureux avec une situation de ce type, n’hésitez pas à commenter et expliquer ce qu’il s’est passé.

PS: Si un médecin (même de manière anonyme) peut valider les conseils de cet article qui viennent de plusieurs connaissances ayant connu le problème en commentant, ce serait top et utile. Je vous en remercie d’avance (et dites que vous êtes médecin dans le commentaire svp).

Enfin pour ceux et celles qui voudraient avoir un point de vue médical sérieux sur le sujet, voici la thèse de Nima Shaykhian: Corps étrangers intra-rectaux : étiologie et prise en charge des patients. Il y a toute une partie sur le sujet (mais bon … vous devez être motivés pour lire ça, c’est du médical).

Exit mobile version