Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Fetish : Conditionner son homme à devenir éjaculateur précoce

Ejaculateur précoce - NXPL

Dans le domaine du Fetish, il existe mille pratiques différentes plus ou moins avancées. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un fétichisme sur lequel vous ne trouverez pas d’autres ressources en Français.

Il est paradoxal de parler d’un conditionnement pour forcer l’éjaculation précoce sur le site NXPL. Quel intérêt peut il y avoir à apprendre à un homme à éjaculer (trop) vite ? Quel bénéfice sexuel pour lui ? Quel bénéfice sexuel pour sa compagne ou Maîtresse ?

Pour la femme, c’est le fétichisme de contrôler l’homme par l’éjaculation immédiate à la moindre stimulation sexuelle ou, en miroir, le fétichisme pour l’homme c’est celui de la perte de contrôle de son éjaculation dans son désir d’appartenance et de faire plaisir à sa femme qui le domine.

Mais pourquoi ?

Dans ce fétichisme, la femme souhaite conditionner son homme pour qu’il devienne un éjaculateur précoce ne pouvant retenir son désir ni son éjaculation. C’est un fétichisme très associé à la volonté de contrôle par la femme et au désir de soumission de son homme. C’est une manière pour la femme d’entraîner son homme à la vénérer et de le conditionner au rapport oral puisqu’il n’arrive pas à retenir son éjaculation.

La femme peut en éprouver du plaisir pour plusieurs raisons.D’une part la volonté très narcissique que son homme ne puisse pas retenir son éjaculation à la vue de son corps, d’autre part la volonté que son homme s’occupe beaucoup plus de son plaisir à elle car il sera incapable de pouvoir la pénétrer plus de quelques secondes sans jouir. C’est donc transformer un homme Alpha, en un homme Beta.

Pour l’homme, c’est la volonté de se donner entièrement à sa maîtresse / femme dans une démarche de soumission totale, à sa Domina.

C’est un fétichisme très lié à la domination féminine (FemDom) et souvent associé à la chasteté. En effet, on retrouve dans ce fétichisme beaucoup de couples qui travaillent la chasteté de l’homme grâce au port d’une cage sur le long terme par exemple.

C’est donc un sujet très avancé et très BDSM. Bref, un sujet qui n’est pas pour tout le monde, mais comme nous traitons de tous les sujets de sexualité, y compris les plus étonnants, je souhaitais vous en parler.

Existe-t-il vraiment une méthode qui fonctionne ?

Oui, en fait le cerveau peut être très facilement influencé ou disons conditionné avec de la répétition, une stratégie et de la récompense (positive ou négative).

C’est le même type de processus de conditionnement qui permet de développer les orgasmes des tétons ou du lobe des oreilles. Évidemment, on peut aussi conditionner de “mauvaises” habitudes et donc perturber la sexualité “normale” d’un homme.

ATTENTION, c’est un conditionnement lourd et impactant !

Ce conditionnement est un conditionnement profond très difficilement réversible qui a un impact très important sur la sexualité de l’homme.

Je le décris ici pour expliquer comment cela fonctionne. Je vous recommande fortement de ne pas l’utiliser et, si vous le faites, d’établir un consentement sur l’objectif final clair et discuté, régulièrement renouvelé avec votre homme.

Dans le cadre où il viendrait à vous quitter, il resterait éjaculateur précoce, c’est donc très impactant pour lui et sa future sexualité. Don’t be Evil !

Il faut une rééducation longue et difficile (et de temps en temps c’est presque impossible si ce réflexe reste implanté plusieurs années) pour qu’un homme ayant subi ce type de conditionnement puisse retrouver une sexualité qualifiée de normale.

La méthode pour conditionner un homme à être éjaculateur précoce

Le cerveau déclenche la jouissance à un certain niveau de stimulation et d’excitation. Tout l’enjeu de cette méthode est d’entraîner le cerveau à déclencher l’orgasme avec des niveaux d’excitation et de stimulation de plus en plus faibles, puis quand on laisse l’homme revenir à un niveau de stimulation normal, le cerveau est tellement débordé de stimulations qu’il déclenche l’orgasme instantanément alors que pour une personne lambda, ce ne sera que de l’excitation classique sans autre effet qu’une érection.

Les préservatifs seront vos meilleurs amis dans cette méthode. La clé résidera dans l’épaisseur: ultra mince, mince, ordinaire, et épais. Vous les utiliserez tous du plus fin au plus épais pour entraîner votre homme. L’épaisseur croissante l’entrainant, au fil du temps, à jouir avec de moins en moins de sensations. La boucle est bouclée.

La durée du conditionnement peut être entre 1 mois et 4 mois environ en fonction de sa sensibilité et de l’effort continu que vous mettez dans cet entrainement, c’est donc assez long.

Renforcer sa sensibilité lors de la masturbation

Nous allons commercer avec une nouvelle pratique de masturbation qu’il faudra utiliser tout le temps. Que ce soit quand vous le masturbez ou quand il se masturbe (mieux vaut le faire vous même pour être sur qu’il soit masturbé comme il faut, d’où la notion de chasteté), il faudra utiliser la technique de la masturbation avec un seul doigt.

La masturbation à un seul doigt consiste à mettre du lubrifiant sur un doigt et ce doigt va venir frotter/stimuler le penis uniquement au niveau du frein. C’est ici à la flèche noire (image venant de wikipédia) :

Si son pénis est habitué à ce que seulement cette petite surface soit stimulée, alors lorsque qu’il vous pénétrera et que son pénis sera entièrement stimulé, il aura un orgasme beaucoup plus rapidement. C’est une des clés de la méthode, terminé les masturbations où on enserre le pénis dans la main, maintenant on ne masturbe qu’avec un seul doigt.

Cela peut prendre un peu de temps pour l’entrainer à jouir de cette manière, mais c’est très important de l’habituer à jouir comme cela. Prenez cela comme un jeu, est-il capable de jouir juste avec si peu de stimulation. C’est une technique parfaite aussi pour le faire « edger » très longtemps avant un coït (on verra cela plus loin).

Au fur et à mesure de l’entraînement, réduisez de plus en plus la stimulation. Ajouter une couche de vêtement comme un slip par exemple, stimulez avec une plume ou autre objet léger, frottez un endroit qui n’est pas aussi sensible. L’objectif est d’arriver à en faire une habitude de masturbation et de réussir à le faire jouir vite avec cette technique.

Les coïts

Pour cette méthode, que vous pratiquiez le coït sans ou avec des préservatifs, l’objectif est de le faire jouir de plus en plus vite.

Premièrement, ne le laissez donc pas vous pénétrer sans l’amener d’abord au bord de l’orgasme par la bouche ou avec une masturbation à un doigt avant le coït, si possible plusieurs fois mais évidemment sans le faire jouir. Il faut qu’il soit déjà au bord de l’orgasme quand il va vous pénétrer.

Tout l’objectif est ensuite de le faire éjaculer super vite en vous. Utilisez toutes les méthodes que vous connaissez pour le faire jouir en vous le plus rapidement possible. Lingerie érotique, serrez vos muscles PC (ceux du vagin), excitez le à la voix… Si vous pouvez contrôler le rythme, c’est encore mieux, utilisez aussi des positions comme la levrette qui stimulent forts.

Il est également important de laisser votre homme sans orgasme (masturbation ou autre) pendant 2 jours à 3 jours avant chaque coït.

En coït, lorsqu’il est sur le point de jouir, dites-lui “ne jouis pas encore” mais surtout ne ralentissez pas, au contraire, accélérez, laissez-le jouir et dites lui que ce n’est pas grave que cela vous excite qu’il éjacule vite. Recommencez cette étape plusieurs fois pour l’habituer à jouir ultra rapidement en vous et n’oubliez pas de le réconforter à chaque fois.

Une fois cette première étape terminée, l’étape suivante est d’introduire les préservatifs. Si vous avez habituellement du sexe sans préservatifs, donnez-lui des préservatifs ultra fins et si vous utilisez déjà des préservatifs ultra fins, prenez des préservatifs d’épaisseur normale, puis des préservatifs extra forts (extra épais) etc… vous avez compris la démarche.

Comme toujours, avant le coït avec préservatif, assurez-vous qu’au moins 2 ou 3 jours se sont écoulés sans qu’il n’ait eu d’orgasme.

Encore une fois, dès qu’il est en vous, même s’il vous demande d’arrêter, ne le faites pas et utilisez vos meilleurs mouvements, pour le faire jouir. S’il essaie de ralentir, vous pouvez lui dire “baise-moi fort et vite, tu sais que j’aime ça” ou si vous êtes en mesure de donner le tempo, accélérez ! Quand il est sur le point de jouir, quel que soit la durée du coït, dites “continue fort mais ne jouis pas encore”, c’est une phrase que vous utiliserez à chaque fois.

Après quelques coïts qui se terminent par une éjaculation rapide (moins d’une minute), introduisez des préservatifs plus épais. Il est important de demander des rapports sexuels intenses après avoir changé de préservatifs. Dites lui aussi des choses comme “Essaie vraiment fort de me faire jouir cette fois, ok ?” ou “Tu fais tellement du bien quand tu me baisse fort”. Et dès le début du coït essayez de le faire jouir en contractant vos muscles du vagin pour le stimuler au maximum.

Évidemment, chaque fois que vous utilisez un préservatif plus épais, il va durer plus longtemps. Le but est de le faire jouir de plus en plus vite. N’oubliez pas de le préparer en le masturbant avec un doigt avant le coït et de bien le stimuler pour le faire jouir de plus en plus vite. Puis, dès que l’orgasme arrive en moins d’une minute, passez à l’étape suivante en augmentant l’épaisseur du préservatif.

S’il veut retourner à un préservatif plus fin ou pas du tout de préservatif, dites lui qu’il doit le mériter en tenant plus longtemps avec les préservatifs épais, que cela fait partie de la démarche.

Une fois que vous avez utilisé les préservatifs les plus épais, vous pouvez utiliser un lubrifiant désensibilisant avant de lui mettre le préservatif. Tout l’objectif est d’entrainer le cerveau à baisser drastiquement son niveau de sensibilité pour déclencher l’orgasme.

Au début ne le désensibilisez pas trop avec le lubrifiant à base de lidocaïne sinon il ne pourra pas jouir, puis dès qu’il jouit vite, vous pouvez en rajouter une peu plus et ainsi de suite … Désensibilisé, cela peut lui prendre du temps pour jouir, ce n’est pas grave, prenez le temps qu’il faut pour le masturber à un doigt. Si au bout de 20 minutes, il n’est pas au bord de l’orgasme, inutile de faire un coït, dites lui que vous recommencerez le lendemain.

Un fois qu’il est habitué à jouir rapidement avec un préservatif épais et en étant désensibilisé, vous pouvez revenir à du sexe sans préservatif. Comme son cerveau aura été habitué à déclencher l’orgasme vite avec très peu de sensations pendant le coït, sans préservatif il deviendra ultra sensible, il jouira alors en quelques secondes dans votre vagin sans pouvoir se retenir.

Supprimez petit à petit les stimulations visuelles de nudité

En parallèle, petit à petit, restez le plus habillée possible quand vous le masturbez ou quand vous êtes en coït. De même, supprimez le porno. Dites lui que cela fait partie de son entrainement.

Demandez lui ou obligez le à se masturber sur des photos de femmes de plus en plus habillées par exemple, ou à regarder des photos de femmes habillées quand vous le masturbez. Vous pouvez commercer par des photos de femmes nues (mais non pornographique), puis de femmes en sous vêtements, et enfin de femmes en legging ou tenue de yoga.

L’objectif de tout ceci est de rendre pour lui très très excitante la nudité. Imaginez dans quel état d’excitation il sera quand il verra votre sexe ou vos seins alors qu’il sera conditionné à être excité par une simple tenue de yoga moulante. C’est ce que l’on appelle le conditionnement par trigger. Quand il verra votre sexe, il sera tellement excité qu’il pourra jouir dans son caleçon.

Le résultat de cette méthode

Si on applique cette méthode quelques mois (peut être avec de la chasteté pour éviter que l’homme se masturbe seul), petit à petit, il sera dans l’impossibilité de contrôler son excitation, que ce soit mentalement avec son conditionnement à être excité sans voir de peau, et physiquement, la méthode ayant entrainé le cerveau à pouvoir jouir avec très très peu de stimulations physiques.

Quand on revient à un coït sans préservatifs et/ou de la nudité, l’excitation est si forte que l’homme éjacule en quelques aller retours dans le vagin, voire dans son pantalon à la simple vision de quelque chose d’excitant. Exactement ce que vous recherchiez.

J’ai des retours de la communauté BDSM qui indique que cette technique est très efficace si elle est appliquée à la lettre et consciencieusement même si elle prend quelques mois. Certaines utilise en plus l’hypnose pour encore renforcer ce conditionnement. Je vous laisse lire mes articles sur l’hypnose pour comprendre comment cela pourrait être utilisé dans ce cadre.

Comme je l’avertissais en préambule, c’est un conditionnement très impactant pour l’homme et pratiquement sans retour (il faudra à l’homme peut être un an de déconditionnement pour récupérer une capacité à éjaculer normalement, certains jamais). J’insiste donc à nouveau sur l’importance et la nécessité d’un consentement longuement réfléchi pour les couples qui veulent se lancer dans l’expérience.

Utilisez cette technique à vos risques et péril, je la décris ici principalement pour illustrer comment on peut conditionner quelqu’un sur un sujet sexuel.

Le cerveau est incroyable, on peut le conditionner à jouir mais il faut faire très attention à la manière dont on le fait et ce à quoi on le conditionne, Certains voyages seront sans retour et il ne faut pas faire n’importe quoi.

❤️ Soutenez NouveauxPlaisirs.fr ❤️

NouveauxPlaisirs.fr est un média sur la sexualité ludique totalement indépendant de ses partenaires. Pour le rester, nous ne mettons en place ni commission, ni pub, ni aucune autre source de financement. Le service est totalement bénévole (et veut le rester) mais coûte de l’argent chaque mois à Adam pour l’hébergement, certains outils informatiques, des sextoys ou accessoires rares qui ne sont pas chez les partenaires, et bien sûr, le temps passé à créer et maintenir le site.

Si vous aimez ce que nous publions et notre combat pour plus de connaissances sur la sexualité, soutenez nous en donnant une petite somme sur Tipeee (il y a possibilité de donner même 1 euro, ce n’est même pas un café…). Ce serait hyper sympa et ça nous donnerait les moyens de faire encore mieux !

Cliquez sur l’image pour aller sur Tipeee.
C’est simple et sécurisé !

Quitter la version mobile