Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Découverte du club libertin Le Cupidon à Paris

il y a quelques jours, j’ai passé une soirée dans le club libertin Le Cupidon à Paris. j’en profite donc pour vous donner une description du club et mon avis. Venez explorer ce club avec moi… 

Le club libertin Le Cupidon est installé en plein cœur de Paris, au 3 rue Villedo, dans le premier arrondissement. Discrète, l’entrée est une simple porte noire dans une petite rue.

Description du club Le Cupidon

Le rez-de-chaussée regroupe le vestiaire et un bar. Un petit escalier descend vers le sous-sol où se trouve en fait pratiquement l’intégralité de la surface du club.

Le bar à l’entrée du club. Les vestiaires sont juste sur la droite (on ne les voit pas sur la photo)

On pénètre dans une salle voutée, toute en longueur. Au pied de l’escalier est installé un petit bar (pourquoi deux bars dans un club de cette taille ?). Ensuite, dans la longueur, deux banquettes en skaï se font face avec quelques tables basses, une (toute) petite piste de danse et une banquette ronde au fond.

A gauche, après la piste de danse, on accède à un premier tout petit coin câlin, aux toilettes (une seule toilette unisexe), à une cabine de douche et à un lavabo.

L’ensemble des coins câlins sont disposés au niveau du bar au sous-sol sur la droite. On entre dans un endroit sombre avec une grande alcôve (l’équivalent de 2 lits doubles dans la profondeur) sur la gauche, un petit canapé sur la gauche et encore l’équivalent d’un lit double sur la gauche au fond. Il y a aussi une croix de Saint André dont les attaches ne sont pas très au point (elles glissent du coup c’est plutôt très vanille).

Le bar du club et les deux banquettes où les gens s’asseyent en rang…

A droite, un couloir conduit à un autre coin câlin au fond (pour un à deux couples). Dans ce couloir, on note la présence d’un Glory Hole en bois (comme un paravent) où les hommes peuvent se faire sucer par des inconnu(e)s (ou pas d’ailleurs).

La zone des coins câlins est plutôt très sombre (cela donne l’impression d’être dans une cave mal éclairée, alors que le club pourrait jouer sur une lumière tamisée et rendre l’ambiance un peu plus chaude). De plus, il n’y a presque aucune intimité car rien ne se ferme.

La grande alcove qui permet une belle pluralité mais n’offre aucune intimité, à vous de choisir si vous aimez l’exhib 😉 

Les matelas des coins câlins sont revêtus d’un espèce de skaï plastique à moitié collant (non pas parce qu’il serait sale mais plutôt par sa texture). Ils sont moelleux et restent agréablement frais. De ce que j’ai pu voir la propreté était au rendez vous (cela coquinait très peu cependant donc impossible à généraliser sur d’autres soirées).

Il y a un stock de préservatifs et de lubrifiants au niveau du couloir où se trouve le Glory Hole.

Notre soirée au Cupidon

Nous avons passé une soirée dans ce club il y a quelques jours. L’accueil est correct avec une remarque un peu bizarre de la personne à la porte mais cela se passe sans problème. A l’intérieur, nous déposons nos manteaux et le patron nous délivre une petite fiche avec nos deux noms. Nous prenons alors l’escalier pour descendre dans le club.

Première constatation, il fait hyper chaud (vraiment… c’était un peu ambiance sauna), l’entrée étant gratuite pour les couples, les boissons sont une nécessité. Et là, attention à l’addition, ouch … 15 euros en premier prix, 25 euros le Mojito si je me rappelle bien … C’est très très cher et franchement pour 25 euros, le Mojito était hyper bof … A ce prix ci, j’attends une qualité d’un autre niveau pour les cocktails (on ne peux pas tout mettre sur le dos de l’entrée gratuite)…

La piste danse (petite) dispose d’un très beau miroir, ça c’est chouette !

La musique est gérée par ordinateur, les transitions automatiques entre les morceaux et une grande partie de la programmation musicale m’a fait saigner les oreilles (genre Zouk et autres). Mais pour la musique chacun ses goûts… C’était quand même un peu ambiance bal de quartier … (je suis méchant).

Sur la piste de danse se dresse un pole danse. J’étais avec une amie qui a un corps de déesse et qui a tenté de danser au pole mais le poteau est un peu dévissé et tourne sur lui même, de plus, il est légèrement trop gros en diamètre (bizarre). Bref, c’est parfait pour s’amuser avec la barre mais pas pour faire de la vraie pole danse. De plus, la place étant très limitée sur la piste de danse, c’est pratiquement impossible d’en faire pour de vrai si d’autres personnes dansent en même temps.

La fréquentation du club, que je ne peux évidemment juger sur une seule soirée, était, lors de cette soirée, classique et représentative des clubs où l’on ne paye pas l’entrée. Beaucoup de couples assis en rang d’oignon qui avaient l’air d’attendre qu’il se passe quelque chose et quelques serial libertins et libertines qui savaient exactement ce qu’ils/elles cherchaient.

La piste de danse et l’espace avec les banquettes pour s’assoir est finalement minuscule, avec 25 personnes on ne bouge plus.

Finalement, assez peu d’activité dans les coins câlins alors que le club était blindé, ce n’est pas très bon… Les couples et hommes seuls se baladent dans le couloir qui dessert les coins câlins mais comme les coins ne ferment pas, il n’y a pas d’intimité (excepté celui du fond qui est un peu plus isolé par sa position mais qui ne se ferme pas non plus).

Mon avis sur le Cupidon

En conclusion, je dirais que le club Le Cupidon est typique des petits clubs dont l’entrée est gratuite pour les couples, un manque de moyen (ou d’investissement) pour améliorer les coins câlins et les finitions des équipements, des tarifs hors de prix sur les boissons (ça se voit, il y a deux bars…), une programmation musicale qui ne me convient pas du tout (mais ça c’est personnel).

La déco pourrait être top, voici une décoration temporaire pour une fin de l’année, le club est transformé, pourquoi ne pas faire cet effort tout le temps ? 

L’ambiance ne correspondant pas vraiment à ce que je cherche pour m’amuser, nous n’avons finalement pas libertiné alors que nous en avions envie et nous nous sommes éclipsé vers 2h30 du matin. Chacun ses goûts mais le fait de ne pas pouvoir s’isoler et le manque de glamour ne nous a pas donné envie de nous léchouiller et plus si affinité.

Le club libertin Le Cupidon à Paris - Note 2 / 5

L’entrée pour les couples est gratuite, pour les femmes seules aussi et pour les hommes c’est 90 euros. Autant dire que si vous êtes un homme seul, au prix de l’entrée et des boissons, ce n’est pas forcement le club le plus adapté à une sortie libertine.

Je mettrais la note de 2 / 5, ce n’est ni un club affreux, ni sale, je n’ai vu aucun comportement déplacé, le personnel à l’intérieur est correct (le gars à l’entrée par contre a été un peu lourd avec une amie en fin de soirée, c’est pas très pro) donc je vous invite donc à essayer par vous même si vous êtes en couple ou une femme seule, l’avantage c’est que l’entrée sera gratuite…

Quitter la version mobile