#10095
AndranerosAndraneros
Modérateur

Selon mon expérience, avoir envie de commencer une session est plus important que le strict respect d’une fréquence d’exercice. J’ai subi 3 interruptions (entre 2 et 3 semaines) de pratique et chaque reprise se faisait comme s’il n’y avait pas eu de coupure. Il s’agit d’un temps de bien-être personnel et non de la préparation d’une épreuve. Vos sessions doivent donc s’inscrire naturellement dans votre rythme de vie. Si vous parvenez à un stade où vous ressentez une gêne, sensation désagréable, douleur pendant ou après une session, n’hésitez pas à attendre quelques jours avant la suivante.
Je fais 3 à 5 sessions par semaine généralement au coucher selon ma disponibilité et mon état d’esprit. Je pourrais en faire moins car toutes ne me donnent pas la même satisfaction. Par contre je pratique tous les jours de petits exercices soit pour la détente, soit pour la respiration, soit pour la concentration, soit pour les contractions périnéales. 1 session par semaine n’empêche pas de progresser si votre corps garde la mémoire de ses sensations d’une séance à l’autre.
La lecture des interventions sur les forums montre qu’il n’existe aucun lien direct entre la fréquence ou le nombre des sessions et la rapidité des progrès.