#10136
logansanlogansan
Participant

Il n’est en effet pas facile de traduire ces sensations, mais je vais essayer, même si je me sens novice en la matière.

Après insertion et relaxation (et même pendant), j’ai une sensation d’appui sur la prostate qui me donne un léger plaisir.

Après relaxation, respiration abdominale profonde, les premières contractions volontaires donnent des petites vagues de plaisirs au début et/ou au relâché des contractions. Je ressens des pulsations dans cette zone (flux sanguin ?)

Cela m’aide à tenir la boule d’excitation dans le bas-ventre, me permet d’arriver aux contractions involontaires et de ressentir un plaisir qui augmente, avec des contractions fessiers/abdo (comme lors d’un orgasme éjaculatoire mais en plus court). Ça monte, je convulse avec un plaisir orgasmique (en effet légèrement en deçà d’un orgasme éjaculatoire mais bien plus long). Je ressens un gonflement dans cette zone (prostate, anus) un peu avant, et … c’est bon !

Cela entraîne aussi chez moi de fortes contractions du périnée que j’essaye de baisser car j’ai remarqué que cela augmentait la durée de mon orgasme.

J’ai les jambes qui tremblent et je ne sais pas quoi en faire, je gémis et serres les draps, parfois je ris.

Voilà pour le moment car j’ai encore à apprendre.