#10137
AndranerosAndraneros
Modérateur

J’ai pu faire hier une séance diurne qui m’a conduit très près de l’orgasme. mais lorsque mon plaisir est devenu vraiment intense et que je sentais que j’allais perdre le contrôle et passer en mode automatique, mes contractions ont repoussé l’Helix vers la sortie au lieu de l’enfoncer ce qui bien sûr tend à briser mon élan.
Je pense qu’à ce niveau de plaisir mon corps se met en mode éjaculatoire et pousse (bien que mon pénis reste flasque) au lieu de se maintenir en mode récepteur. Je suppose que je dois encore approfondir mon état de relaxation quand j’approche de ce point.
L’un d’entre-vous a-t-il connu cette situation et comment avez-vous surmonté cette difficulté ?