#10159
L.A. GreyL.A. Grey
Participant

Je reste mitigé là dessus. Certes, le fait d’avoir un minimum de connaissance de soi permet de mieux apprécier mais il n’est pas indispensable.

J’ai commencé par la stimulation anale avant d’utiliser les masseurs prostatiques et toutes les sensations étaient agréables. La stimulation anale (sans nécessairement être purement prostatique) décuple les sensations lors de l’orgasme et cela sans être un expert en massage de la prostate.

Par ailleurs, je trouve la stimulation anale très différente d’une stimulation uniquement prostatique qui est beaucoup plus diffuse et progressive.

Toutes les sensations (anale, prostatique, mentale) mélangées sont délicieuses et dans ce cas, elles sont partagées avec un/une partenaire ce qui n’est pas le cas lors d’une séance de massage prostatique où le plaisir est plus « solitaire ».