#10260
AndranerosAndraneros
Modérateur

Cette nuit ma session avec l’Helix m’a fait découvrir de nouvelles sensations. Entre 2h et 6h je me suis retrouvé, entre demi-sommeil et réveil, entre rêve et conscience, plongé dans un bain de pure béatitude.

J’étais submergé dans un ressac de vagues de plaisir qui montaient très progressivement mais inexorablement vers des sommets où j’avais l’impression de me sentir fondre dans la jouissance, et qui de là redescendaient avant de reprendre leur mouvement. Les pics étaient très intenses mais sans aucune manifestation de spasmes ni de contractions incontrôlées ni de pulsations internes violentes. Je ressentais seulement une une envie de me cambrer sous l’effet du plaisir, que je m’efforçais d’effacer en relâchant tous mes muscles pour prolonger la montée vers le plaisir.
Je ressentais aussi très fortement la présence de l’Helix contre ma prostate, beaucoup plus comme une pulsation que comme un mouvement de va-et-vient, ou alors un va-et-vient fait de micro-mouvements.

Ce qui caractérise cette expérience est l’extraordinaire douceur dans laquelle je me sentais baigner et l’impression que tout mon corps était pur plaisir.

Jusqu’à maintenant mes expériences les plus intenses avec mes Aneros ont lieu la nuit, c’est à dire à un moment où je suis à la fois détendu et sans contrôle conscient sur mon corps.

PS : J’utilise un Helix Classic dont j’ai coupé la poignée à 4 cm de la base du masseur (coupe-ongle et lime à ongle très fine pour le polissage).

(Note pour le modérateur : Je place ma description dans ce sujet dans la mesure où je ne sais pas si mon expérience entre dans la catégorie des super O ou des mini O.)