#10291
TortuegénitaleTortuegénitale
Participant

Il va me falloir une pince de crabe pour retirer ça, je devrais pouvoir trouver main forte en tant que tortue 😉

C’est la première fois que j’ai des effets de lendemain, même si ce ne sont que de légères caresses intérieures. J’ai des picotements aussi, sur la peau du ventre, tout entier, et sur le haut des hanches, parfois jusqu’à la peau des côtes, et non loin des tétons. Comme si un courant électrique me parcourait. Ce dernier phénomène date de quelques mois maintenant, mais il survient dans les jours les plus riches en sensations, surtout les lendemains de séance sans rien toucher, parfois même en courant. Cela me donne l’impression d’être désintoxiqué de je-ne-sais-quoi, comme si des petites vers sortaient de mon corps par les pores de la peau. Comme des chatouilles par milliers. Ça n’est pas forcément toujours agréable, même si ça m’arrive aussi quand je vis un fou rire, un sentiment de forte amitié, ou d’amour, ou même de gêne.
Est-ce les picotements dont parlent certains anerosiens? merci andraneros pour le gentilé 😉
Peut-être est-ce le recâblage?
Peut-être pas, juste autre chose?

J’ai eu une séance sympa hier, et, il est vrai, je n’ai jusque là pas exprimé mon avancement sur la question. Je suis à un stade où le bruit autour de moi n’a plus d’importance, où le plaisir est tel que je ne désire surtout pas toucher le pénis sous peine de tout perdre. Le problème est plus psychologique, je suis encore dans l’attente; et, puisque je ne sais pas ce qu’est un super-o, j’attends comme une détonation (de type orgasme-t). Je finis par me toucher le pénis, parce que ça ne se déclenche pas. C’est parfois frustrant, mais en même temps je me dis que je l’ai, ce temps, et qu’il vaut mieux rester tortue.

J’ai également insérer mon aneros Progasm dans l’autre sens, et les sensations sont bonnes, différentes, mais très bonnes. Ce retournement de situation est un accident, puisque j’ai inséré mon aneros ainsi par seule étourderie, dans le noir, pensant sans doute à autre chose. Les sensations étant très bonnes, je me suis dit que c’était bon présage. Mais c’était tellement différent que j’ai finis par me rendre compte de l’insertion inversée. J’ai remis tout dans l’ordre, et les sensations sont restées bonnes, mais ça a bien changé de nature. À la fin, sans avoir eu plus que du plaisir diffu et lisse, et sans déclic, j’ai réinséré l’Aneros à l’envers, et avec orgasme-t, c’était très bien (notamment parce que notre anatomie permet une plus profonde pénétration quand il est à l’envers, je suppose).

C’était la première séance pour moi où je sentais que j’étais capable de générer un léger mouvement de va-et-vient, très léger, avec mes muscles (sphincter+PC), désormais bien plus forts 🙂 (ça fait quand même 6 mois que je fais des contractions quand j’en ai envie, la journée). Je me suis fait l’amour, et.. c’était bien !

Je ne sais pas ce qu’on doit à un membre qui répond au tac-au-tac à tout un chacun, mais on lui doit sans doute d’amples remerciements 🙂 merci beaucoup andraneros pour vos réponses.