#10623
AndranerosAndraneros
Modérateur

@Hyménée, tu mets le doigt sur ce qui est à la fois, en ce qui me concerne, un moteur puissant et un frein tout aussi puissant. Aveu sans doute inutile pour ceux qui lisent mes interventions : je suis analytique et pour avancer j’ai besoin de comprendre (d’autres ont le droit de se reconnaître). Mais je commence à savoir, grâce à mon expérience avec le massage prostatique (merci NXPL et Aneros), qu’en matière de sensualité c’est l’union du corps et de l’esprit dans ses forces cachées ou refoulées qui apporte la jouissance profonde.

Ta compagne est prête à accéder au paradis mais ne voit pas l’intérêt de suivre un entraînement pour ce faire ; je pensais qu’en suivant une méthode qui a fait ses preuves j’accéderai au paradis mais je ne savais pas abandonner tout contrôle, condition pourtant nécessaire.

La circulation de certaines formes d’énergie dans le corps est un fait qui n’est pas encore bien mesuré scientifiquement. Cette situation n’empêche pas des pratiques ancestrales, dont l’acupuncture est la plus médicalisée, de produire des effets objectifs. Nous commençons aussi maintenant à bien mesurer l’activité du cerveau et découvrons des effets objectifs de ces pratiques.
La découverte bouleversante de ces vagues de plaisir déclenchées par la pression ou les mouvements de mes Aneros a brisé la forteresse analytique dans laquelle je vivais. J’ai enfin entendu ce que mon corps pouvait dire, voire hurler sans passer par l’intellect. Mon expérience est très récente mais je sens (désormais je n’ai plus besoin de savoir !) que ma sensualité est bien plus vive qu’elle ne l’était et que ce n’est qu’un commencement.

En revenant dans l’analyse je constate que cette ouverture sur mon intimité m’ouvre en réalité sur l’univers. Je suis évidemment loin de la transe chamanique mais ce que je vis m’aide à comprendre ces expériences qui étaient pur ésotérisme pour moi jusqu’à très récemment.

Merci @Hyménée pour l’occasion que tu nous donne d’échanger entre, pudeur et transe, sur les trésors que peut apporter la libération de notre sensualité.