#10713
nicolas775nicolas775
Participant

J’utilise l’Hélix depuis 6 mois. J’ai dû faire une dizaine de tentatives et rien, absolument rien. Mais la video suivante est tellement fascinante, que j’ai poursuivi les essais :

http://www.xtube.com/watch.php?v=7eYaC-S767-

Voici ce qu’explique l’auteur de la vidéo, et c’est très juste:
« Ma session avec l’ Helix Syn est longue, mais elle contient de multiples orgasmes prostatiques à différents stades d’excitation. Asseyez-vous et profitez des explications que je tente de vous apporter quant à ce qui m’arrive, regardez ma prostate en extase se contracter. A la fin, c’est l’abandon total, ne faisant plus qu’un avec les sensations qui se produisent en interne, et laissez votre prostate « danser » jusqu’à ce que vous ne puissiez plus la maîtriser.

Je ne m’agite pas dans tous les sens comme on peut le voir dans de nombreuses vidéos. J’ai fait des efforts pour essayer de conserver le contrôle de mes orgasmes, mais cela ne signifie pas que je n’ai pas éprouvé des vagues de plaisir dans tout mon corps. Cela ne signifie pas non plus que les spasmes que vous voyez arrivent sur commande. Tous les mouvements ne sont dans 95% des cas que la réponse naturelle de mon corps.

Relaxez-vous, respirez et abandonnez-vous. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à réaliser, mais c’est ainsi que cela fonctionne. Homo, hétéro, peu importe. Dès lors que vous êtes un mâle, vous passez à côté de quelque chose si vous ne prenez pas le temps d’avoir des Orgasmes Multiples Masculins (OMM). Le nouvel Helix SYN est en ce moment mon jouet favori. Il a sa propre autonomie. Souvenez-vous, laissez-le agir et ne tentez pas de le contrôler, sinon, vous perdrez votre temps ».

En ce qui me concerne, je suis parvenu à obtenir des contractions involontaires, je suis même parvenu 3 fois à obtenir des mini orgasmes. Ce que j’ai remarqué, c’est qu’il faut absolument se concentrer sur les sensations, et essayer de les entretenir par de très légers mouvements, on peut les susciter par une ou deux infimes contractions, et dès qu’on capte une sensation agréable, il faut s’appliquer à la maintenir. elle s’amplifie et ensuite ça part tout seul. C’est un peu comme le surfer qui profite d’une vague qui passe. Aujourd’hui, je me suis fait une séance de 3 heures et je n’e suis parvenu qu’à générer une seule vague puis une vaguelette. J’ai vraiment profité des conseils de la vidéo. Son image de « laisser la prostate danser correspond à ce que j’ai ressenti.