#10728
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @filou,

Je suis heureux de voir que vous gardez le contact et malheureux de lire que vos efforts ne produisent pas encore le résultat que vous attendez.

En tout cas votre constat est clair. Vous ressentez une forme de plaisir léger et furtif. Votre excitation s’accroît. Vous vous sentez « au bord de » quelque chose de plus fort. Même si jusqu’à maintenant rien de ce que vous attendez ne suit, ce que vous décrivez est très précisément l’entrée vers le plaisir prostatique. Vous êtes bien engagés dans votre cheminement vers le Super O’.

Nous le répétons souvent, chacun est différent et suit des chemins différents vers l’orgasme prostatique. C’est pourquoi, à mon avis, il est important de se concentrer sur son ressenti plutôt que de rechercher des sensations décrites par d’autres comme point de repère.

Le plus difficile pour ceux qui progressent lentement comme vous ou moi est de laisser venir les sensations et le plaisir au lieu de chercher à les faire venir.

Mes progrès ont été plus rapides quand j’ai réussi à me concentrer exclusivement sur le relâchement de mes muscles et sur la minuscule boule de plaisir qui apparaissait à ce moment sans rien attendre d’autre. Cette attitude était presque contre nature pour moi ; j’ai pourtant passé ce cap. Avec patience, en renonçant à toute attente lors de chaque session, vous y arriverez.

Le conseil le plus souvent donné par les vétérans du forum du fabricant est « Nattendez rien et laissez-vous aller » (Don’t expect anything and let go). Si vous regardez la vidéo citée par @nicolas775 vous verrez que les tremblements divers ne sont pas nécessaires à la montée du plaisir. L’auteur montre et répète qu’il se relaxe le plus profondément possible pour accéder au plaisir.

Bon courage, à bientôt et surtout gardez l’espoir sans rien attendre.