#10785
AndranerosAndraneros
Modérateur

@nicolas775 en réponse à votre question du 14 mars 18h56 il me paraît utile de préciser trois points importants :

-1) Comme le dit @NXPL toute pratique physique à long terme demande de laisser l’organisme, et plus précisément ici des muqueuses internes sensibles, récupérer entre deux sessions.

-2) Le désir est une des bases sur lesquelles se construira votre progression vers l’orgasme de la prostate. Une petite attente entre deux sessions ne peut que renforcer votre désir.

-3) Enfin quelque soit la jouissance éprouvée à l’occasion de vos séances, il me semble essentiel qu’elles s’inscrivent harmonieusement dans un ensemble d’activités variées, sans vous isoler de votre entourage.

Cela dit, ces réflexions viennent de quelqu’un qui a encore de meilleures sensations de ses séances nocturnes que de celles faites en journée, même si peu à peu les résultats obtenus le jour se rapprochent de ceux obtenus de nuit.