#10936
TortuegénitaleTortuegénitale
Participant

J’aime vraiment ton histoire logansan.

J’ai l’intuition que j’y serai le jour où je trouverai l’amour fou.

Le travail que j’effectue me semble être une tâche ingrate parfois, heureusement récompensé par des petits bonbons.. mais bon (bon). J’ai vraiment hâte de trouver le partage, comme pour s’encourager à deux.

De manière analogue, j’ai un ami avec qui on se donne des objectifs de travail, et ça fait progresser, là où je suis. J’avais un autre ami : on se donnait des exercices de maths des olympiades internationales, c’est difficile au début, mais l’émulation à deux m’a fait progressé et devenir meilleur et capable de résoudre de subtils problèmes – à tel point que je rentrais chez moi et me précipitait sur les problèmes les plus durs à résoudre, qui me faisaient peur avant, seulement et seulement pour interagir et échanger le lendemain, de nouveau, avec mon ami.

Mon analogie, très personnelle, est juste une manière de parler d’une intuition qui me vient que c’est le côté profondément humain qui donne tout. Car sinon à quoi bon. Je sais que mes orgasmes les plus cools viennent après des rendez-vous avec des gens qui sont agréables, ou après un vécu sympa en groupe. J’ai l’impression que l’orgasme ne peut pas venir si on a l’impression de s’isoler à cause de ça. Le problème c’est que l’on donne beaucoup de pouvoir aux autres.. et je m’en rends également compte.

Je n’ai pas encore trouvé une personne encourageante, sur la même longueur d’onde, dans mon entourage. C’est une source de souffrance.