#11069
AndranerosAndraneros
Modérateur

Mes réponses ne valent que dans la mesure où vous n’avez aucun problème physiologique, ni dérèglement quel qu’il soit, ni infection etc, sinon la consultation d’un médecin s’impose.

@jojodiscret je serais tenté de dire que vos douleurs sont la preuve de vos progrès. Telles que vous les localisez elles semblent la conséquence de l’apparition et du développement des vagues de plaisir générées par les mouvement de votre Aneros. Les contractions pelviennes et la cambrure du bassin et du dos causées par l’action de l’Aneros font travailler des muscles qui ne sont pas particulièrement préparés pour cet effort.
Si les douleurs que vous ressentez concernent nettement les muscles et non les tissus voisins, vous subissez les conséquences d’une surcharge de travail musculaire. Il n’y a qu’un seul remède, le repos. Votre femme a tout simplement raison. Si ce n’est pas encore le cas je vous conseille d’avoir une activité physique significative (course, vélo, natation, musculation, yoga ou autre).

@Tortuegénitale mon expérience ne me permet pas de répondre aussi facilement à ta question. Ta douleur est-elle bien localisée sur les testicules (les glandes) ou sur le muscle qui les fait remonter dans le corps (cremaster) ? Quand tu qualifies ton week-end de « particulièrement agréable en terme de jouissance » faut-il comprendre que tu as beaucoup touché à tes testicules, que tu as passé beaucoup de temps en érection, en ayant de nombreux orgasmes et de nombreuses éjaculations ?
Le cordon spermatique qui relie les testicules au reste du corps avec son canal séminal, ses veines et ses artères, est très sensible. Il est donc possible que ta douleur soit aussi la conséquence d’une forme de sur-activité. Si ta douleur n’est que ponctuelle et passagère le bon sens doit te conduire toi aussi à prendre un peu de repos. Si ce n’est pas le cas, il faut consulter un médecin.