#11124
HyménéeHyménée
Participant

Bonsoir,

Pour revenir aux fondamentaux, je commence à apprécier grandement les apports d’une dose de lubrifiant Marksman. Je n’en ressentai pas vraiment l’intérêt auparavant, mais ce soir, c’était top !

NXPL a raison d’insister sur l’importance du lubrifiant dans le traité :

Vous allez littéralement vous faire l’amour à vous même, chaque spasme massant la prostate en faisant glisser l’Aneros et déclenchant un nouveau spasme.

Le mot glisser est vraiment très bien choisi, et la glisse peut se vivre, se comprendre et être perçu avec différents degrés d’intensité.

Ce soir, j’ai lubrifié plus qu’à l’habitude : une dose de Marksman doublée d’une bonne dose de crème émoliente en entrée et sur l’aneros, … doublée d’une bonne dose de lubrifiant à eau Toko.

Autant dire que ça glissait ! 😀

Et bien vraiment, c’est top ! Les orgasmes ont été plus denses, car je ressentai vraiment très intensément le frottement de l’aneros et son mouvement … et par là-même mon corps.

Une sensation de pur régal, car l’aneros avait la possibilité de se mouvoir plus que d’habitude (ou alors, je suis particulièrement chaud ce soir, … ce qui en fait est le cas) : une situation qui m’a mené proche de la folie, où l’on se sent vulnérable, dépendant d’une instabilité incontrôlable … Et c’est ça qui est bon :

L’aneros était sur le point de sortir, alors que l’orgasme battait à plein. Tout pouvait basculer, l’orgasme étant accompagné par la peur que l’aneros ne sorte et que les stimulations ne cessent par là-même …

Pas loin de la sortie de route, on s’en remet aux talents des concepteurs de l’aneros … et c’est du bon boulot, car le Vice n’est pas sorti, et est même reparti à la charge, en s’enfonçant en profondeur.

Waw !

La crème émoliente est un très bon remplaçant des gels silicones.

Bonne nuit