#11232
logansanlogansan
Participant

Oui, certainement. L’appui me parait nécessaire pour ressentir ces merveilleuses sensations, et les contractions anales permettent de faire glisser l’aneros sur la prostate et donc de ‘forcer’ plus ou moins cet appui. Mais ce n’est que mon analyse.
L’anerosien est vraiment cérébral, il doit comprendre ! 🙂