#13012
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bienvenue dans notre communauté @Sined,

Ce pavé n’est pas indigeste, vous présentez avec précision votre expérience ce qui n’est pas toujours facile.

Vous devez être inconsciemment très tendu, contracté ce qui fait remonter le peridise dans le rectum. Il me semble qu’il serait utile de travailler sur la relaxation de votre région pelvienne. L’objectif serait de vous permettre de ressentir consciemment la différence entre un état de contraction intense, votre état naturel et un état de détente approfondie.

Pour cela il faudrait commencer vos sessions par une période de relaxation plus longue éventuellement avec l’aide de musique ou d’autres supports d’induction. Quand vous vous sentez bien détendu sur un plan général, vous concentrez votre attention sur ce que vous ressentez dans la région anale.

A ce point vous faites des contractions anales variées et vous enregistrez les modifications de vos sensations. Si le Peridise est inséré vous ne vous occupez pas de son mouvement mais seulement de ce que vous ressentez.

Puis vous faites des contractions rectales (« reverse Kegel »), c’est à dire que vous poussez plus ou moins légèrement. Cette contraction a pour effet instinctif de détendre l’anus. Vous enregistrez les modifications de vos sensations. Si le Peridise est inséré vouqs ne vous occupez pas de son mouvement mais seulement de ce que vous ressentez.

Ces exercices, faits sans recherche de plaisir ni aucune autre attente, devraient vous permettre de mieux ressentir la tension musculaire inconsciente qui tend à bloquer le Peridise.

L’utilisation des masseurs Aneros demande un apprentissage. Ceux ou celles d’entre nous qui sont naturellement détendus accèdent plus facilement aux plaisirs attendus. Les autres dont je fais partie ont besoin de prendre conscience de leur état de tension et d’apprendre à se laisser aller, à se détendre intimement et à accepter de perdre le contrôle. Ca m’a pris plus d’un an mais j’y suis parvenu. Si vous accepter de faire cette forme d’effort vous y parviendrez aussi !

Je termine avec un dernier mot sur la frustration. Elle est causée par l’attente d’une récompense qui ne vient pas. Vous devez absolument renoncer à vos attentes lorsque vous commencez une session. Chaque session est un moment que vous consacrez à vous-même, à votre intimité, à votre apprentissage. Quand un athlète s’entraîne il ne bat pas de record pendant ses séances d’entraînement mais chaque séance bien menée le rapproche du moment où il battra un record. Votre objectif final est peut-être d’atteindre une intensité de jouissance très supérieure à celle que vous connaissez, mais vous devez l’oublier chaque fois que vous commencez une session. Soyez persuadé que vous l’atteindrez quand vous serez prêt.

Bon cheminement @Sined.