#13353
le0pardle0pard
Participant

Bonjour à tous,

D’abord un grand bravo pour le site, le traité et le forum. Ça m’a vraiment éclairé sur le plaisir prostatique.

Je suis un jeune homme de 24 ans, hétéro et en couple depuis 2 mois environ.

J’ai découvert le site par le biais de recherches après ce qui m’est arrivé. Je m’explique, après une période de célibat assez longue, les premiers rapports avec ma copine ne m’ont pas conduit jusque l’éjaculation, je prenais du plaisir mais impossible d’atteindre l’orgasme, c’était assez frustrant surtout pour elle qui avait l’impression de mal s’y prendre.

J’avais un blocage psychologique, puisque seul j’y arrivait très bien. J’ai fini par la laisser me masturber, tout en la guidant; je me disais que comme ça ce serait plus facile. Et je me suis simplement concentré sur le plaisir qui venait de mon corps en plus des excitations qu’elle me procurait (regards, caresses…). J’ai laissé monter le plaisir tout en me relaxant (merci l’initiation à la respiration profonde en yoga). Et là (après un certain temps quand même) j’ai décollé, je n’ai pas compris ce qui m’arrivait, une sensation totalement nouvelle, une extase, quand ça m’a submergé mon sexe n’était plus du tout en érection.

J’ai renouvelé l’expérience avec ma copine plusieurs fois avant de vraiment me renseigner. Après quelques recherches sur internet, j’en ai déduit que cela venait de la prostate, et grâce aux descriptions du traité j’ai su que c’était bien un orgasme.

J’ai testé de faire des contractions des muscles du périnée, j’ai retrouvé des sensations mais ça descend vite. J’ai donc commandé un aneros helix pour y arriver plus facilement tout seul, je l’ai testé hier soir. C’est bien mieux avec. J’étais pas très loin de jouir mais je n’ai pas pu me lâcher vocalement (les murs sont fins et la chambre à côté ne serait pas forcément contente d’être réveillé à 3h du mat). Je pense y parvenir assez rapidement dans de meilleures conditions.

En tout cas, cette expérience a totalement changé ma vision de la sexualité masculine. J’ai toujours été jaloux des femmes qui peuvent avoir des orgasmes différents et très forts. Après cette découverte je suis content d’avoir eu ce petit « blocage », ça va mieux mais il n’est pas tout à fait réglé et c’est tant mieux, je suis maintenant plus endurant avec un plaisir décuplé.

Bon courage pour ceux qui sont encore en recherche de l’orgasme prostatique. Mon conseil en 3 mots pour vous: décontraction, respiration et excitation.

Le0pard