#13431
AvatarTheghosssst
Participant

Andraneros, je vous remercie pour votre analyse et pour votre aide.
je pense effectivement que vous avez bien cadré mon fonctionnement.
Oui, j’ai du mal à accepter que mon corps puisse prendre le contrôle. J’ai du mal à comprendre comment le Helix peut, par mécanisme statique ou presque, engendrer un plaisir naissant. Je suis très pratique et je comprends beaucoup plus facilement qu’en voiture, comme avec un Vice, les vibrations entrainent de délicieuses sensations.
Je vais tenter de rapprocher mes sessions et surtout de transformer ses expériences « nouveau plaisir » en sophrologie sans rien attendre de plus qu’une détente maximale, tout en guettant la moindre nouvelle sensation. La lecture des divers sujets des forums m’ont apporté le mode d’emploi pour la réussite; Manque juste que la mèche s’allume, manque juste la toute première infime sensation pour que j’avance et la partie sera gagnée.
Je suis persuadé aussi que le manque d’excitation est un facteur négatif. Mais il est assez laborieux de concilier détente et excitation.
Je ne manquerai pas de vous écrire la suite de mes aventures.
Merci