#13947
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bienvenue @Nomade,

Vous nous décrivez avec beaucoup de précision vos premières sessions de massage prostatique. En vous lisant je comprends que vous faites beaucoup d’efforts pour atteindre l’orgasme. Il me semble que certains de ces efforts vous aideront à progresser dans votre quête du Super O’, mais que d’autres au contraire vous conduiront à l’échec.

Votre témoignage laisse penser que vous êtes dans l’urgence. Vous devez renoncer à atteindre votre but le plus vite possible ; cette attitude est contre-productive. Vous connaîtrez l’orgasme prostatique quand vous serez prêt à le recevoir. Certaine personnes y parviennent très vite, d’autres mettent beaucoup plus de temps. Chacun est différent et progresse à son rythme.

La durée et la fréquence de vos sessions à ce moment de votre apprentissage me paraissent trop importantes. Vous apprenez à vous relaxer, à découvrir de nouvelles sensations très subtiles et à vous concentrer pour les couver et leur permettre de prendre de l’ampleur. Vous ne pouvez pas faire correctement tant d’efforts si longtemps et si fréquemment. Il vous faut donc apprendre à espacer vos sessions pour accélérer votre apprentissage.

Vous paraissez commencer chaque session pour atteindre le Super O’. Cette attente de résultat immédiat est contre-productive. Vous devriez prendre chaque session comme un pas qui vous fait avancer dans votre quête, renoncer à toute attente précise pour cette session et profiter de ce moment que vous consacrez à vous-même.

Votre excitation est très forte. C’est important pour engager vos sessions mais au début de votre apprentissage il est encore plus important pour vous d’apprendre à séparer les sensations liées à l’orgasme prostatique de celles liées à l’orgasme éjaculatoire. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas toucher au pénis pendant vos sessions de massage prostatique.

J’aime votre énergie. Elle vous portera dans votre cheminement si vous la canalisez. J’aime votre capacité d’analyse mais vos sessions seront beaucoup plus riches si vous les vivez de façon plus émotionnelle. Vous avez lu le Traité d’Aneros et les témoignages de nos amis. Relisez-les pour vous en imprégner et les adapter à votre personnalité. Le soin que vous portez à la lubrification du rectum et du masseur est un facteur de réussite de vos sessions.

Vous mentionnez à juste titre l’attention que vous portez à votre repas avant votre session. Plutôt que de supprimer tel ou tel composant de vos repas, vous pourriez adopter un régime alimentaire régulier et équilibré qui vous permettrait de régulariser vos selles et vos envies d’uriner. Si vous mangez et buvez régulièrement vos besoins naturels seront réguliers et faciles à gérer pour vos sessions, en dehors de tout dysfonctionnement physiologique bien entendu.

Si vous espacez vos sessions de massage prostatique, entre les sessions vous pourrez pratiquer des contractions des muscles pelviens (exercices de Kegel), des exercices de relaxation, des exercices de respiration abdominale. Et surtout entre les sessions vous pourrez goûter tous les autres plaisirs que la vie peut vous apporter et qui contribueront plus que vous ne l’imaginez à la réussite de votre quête.

Vous avez bien fait @Nomade de nous proposer votre témoignage. Notre communauté saura répondre à vos questions et vous soutenir si vous en ressentez le besoin.

Bon cheminement et à bientôt.