#14140
AndranerosAndraneros
Modérateur

Votre question @Theghosssst en contient en fait 2 qui tournent l’une autour de l’autre.

La première concerne votre expérience de « contractions involontaires assez violentes ». Elles peuvent être une réaction de votre organisme à la présence du masseur là où jusqu’au début de votre cheminement il n’y avait rien. Ces contractions font partie de votre vécu mais ne s’inscrivent pas dans le processus d’apprentissage. Elles devraient disparaître au fur et à mesure de votre accoutumance à la présence du masseur.

La seconde concerne la localisation d’une source de plaisir sur la prostate. J’ai été longtemps à ressentir mes vagues de plaisir en provenance du bas-ventre sans parvenir à localiser tel ou tel organe comme source de cette jouissance. Ce n’est que peu à peu, éventuellement par le biais d’expériences parallèles (Progasm ou Tempo eu lieu de l’Helix, découvertes de sensations sans Aneros « aneros-less »), que j’ai appris à reconnaître pour ce qu’elles étaient des sensations précédemment noyées dans un « bruit de fond » sensoriel.

C’est cette étape intermédiaire qui m’a permis d’améliorer ma focalisation, ma concentration sur ce qui m’échappait. Chacun est différent et doit découvrir son propre cheminement vers cette forme de jouissance infinie. J’espère que ce témoignage vous aidera à franchir cette étape de votre cheminement.