#14222
BruceWayneBruceWayne
Participant

Re-bonjour,

aujourd’hui, j’ai décidé de remettre le couvert (tout en sachant qu’il vaut mieux espacer les séances), mais en apportant une modification:
une simple musique de relaxation, sans suggestion sur la conduite à suivre de type Hypnoaneros.

J’ai bien réussi à me détendre, sans focaliser sur l’Helix et des contractions involontaires sont arrivées presque toute seules, sans que j’y pense (chose très agréable).

Par contre, au bout d’un moment, lors d’une très forte monté de plaisir (quasiment un super-O, je dirai), mon corps s’est contracté très forcement (c’est souvent que qui arrivent à ce moment) et j’ai.. expulsé Aneros, sans le vouloir. Ca coupe un peu les effets 😉

Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé (j’avais lubrifié un peu plus que d’habitude, sans plus) mais je me demande si inconsciemment, mon corps n’a pas voulu expulsé ce truc qui lui donnait un plaisir qu’il n’était pas prêt à accepter (et je pense que c’est aussi mon problème actuel, où je tétanise lorsque je frole le super-o et je dois perdre les contractions anales).

Après avoir remis l’engin à sa place, j’ai décidé de changer un peu le dispositif:
– j’ai mis un film X, histoire de garder une excitation (je regardais le film de temps en temps, mais j’étais plus souvent juste en train de l’écouter, les yeux fermés)
– j’ai eu quelques vagues de plaisirs
et finalement, j’ai décidé de basculer sur le Peridise (le plus gros), étant donné que tout était bien lubrifié.

Et là, des choses très intéressantes se sont passées:
– j’ai pu gouter aux sensations différentes que procure le Peridise, très agréables et avec un mouvement de l’objet, grâce aux contractions, de plus grande amplitude (ou du moins, ressenti comme tel)
– j’ai réussi à rétablir les contractions involontaires anales
– et au bout d’un moment, des vagues de chaleur et de plaisir m’ont envahi, comme avec l’Helix Syn, alors que je ne m’y attendais pas du tout !

C’était un peu moins intense mais beaucoup plus long (une fois, ça a du bien durer 30s), mais j’ai presque plus apprécié car justement, mon corps ne s’est pas braqué contre ce plaisir. Chose étrange également, les contractions n’étaient pas forcement en train de continuer pendant ces vagues de plaisir (je ne faisais aucun effort de contraction et je n’en sentais pas non plus).

J’ai continué comme ça un moment et j’ai aussi remarqué une chose étrange:
– dans le film X que j’écoutais, il y avait très souvent un fond sonore genre techno (voire, parfois, uniquement le fond sonore, rien d’autre) et je me suis surpris à sentir les contractions de mon anus se synchroniser avec le rythme de la musique, ce qui était délicieux quand la musique s’accélérait pour donner lieu à une vague encore plus intense de plaisir. Je pense que d’une certaine façon, j’étais en trance avec la musique (tout en étant parfaitement conscient et ludique).

Au final, très satisfait de cette scéance inhabituelle.

Je pense que je vais explorer un peu plus mes Peridises pour le moment, vu que le rewiring semble en partie « en place », avec peut-être juste une musique rythmique semblable à celle qui était utilisée dans le film X..

Je vous tiendrais au courant !