#14269
AndranerosAndraneros
Modérateur

Merci @BruceWayne de nous apporter ce témoignage très instructif.

Varier de temps en temps les conditions et les supports des sessions est une excellente pratique qui permet
-1) de mieux percevoir des sensations restées diffuses ou presque imperceptibles,
-2) de mieux contrôler certains aspects de la session (contractions involontaires, relaxation, focalisation et concentration, respiration, abandon et laisser aller, excitation, etc.),
-3) de découvrir et apprivoiser de nouvelles sensations.
Mais ces effets ne portent en général leurs fruits que s’ils nourrissent les sessions pratiquées avec son masseur de référence ou s’ils conduisent à changer de masseur de référence pour des raisons de confort ou d’amélioration de la qualité de l’expérience.

Il m’arrive encore d’expulser mon masseur lors de fortes montées de plaisir, bien moins que plus tôt dans mon cheminement. En ce qui me concerne je pense que cela vient d’une tendance encore incontrôlée qui me fait pousser violemment sous l’effet du plaisir que je ressens faute, sans doute, de rester suffisamment détendu. De mon côté je lubrifie aussi abondamment mon rectum.

L’expérience que vous décrivez avec le Peridise est semblable à celle que j’ai faite (mais j’ai eu besoin d’un plus grand nombre de tentatives pour obtenir ces sensations). Avez-vous commencé à ressentir ces mêmes effets sans aucun masseur (aneros-less sur le site du fabricant) ? Ces approches m’ont bien aidé à mieux percevoir l’action de mon Helix et à accélérer la montée de mon plaisir et approfondir l’intensité de ma jouissance.

Je suis très intéressé par l’effet induit par le rythme de la musique sur vos contractions involontaires et sur l’amplification des vagues de plaisir. C’est une expérience qui me manque. J’attends la suite de la vôtre avec grand intérêt.

Bon cheminement @BruceWayne.