#14347
AndranerosAndraneros
Modérateur

Merci d’apporter ces précisions @hector. Les contractions successives, comme un pompage, accompagnent en effet l’éjaculation, alors qu’une contraction prolongée peut la bloquer. Cet événement montre d’une part que votre cerveau ne dissocie pas encore ce plaisir très fort de l’orgasme qu’il connaît depuis si longtemps, mais d’autre part que vous êtes vraiment bien avancé dans le lâcher prise.

Il vous reste à vérifier si cet enchaînement se reproduit dans des conditions identiques. Si c’est le cas vous pouvez éviter de vous mettre sur le ventre et rester soit sur le côté soit sur le dos. Si vous sentez que vous prenez le même chemin portez votre attention à approfondir encore plus votre relaxation et à chasser toute forme de contraction musculaire dans le ventre ou dans le dos.

Bon cheminement @hector.