#14350
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bienvenue dans notre communauté @clobie.

Pour nous aider à répondre à vos questions

serait il possible que ce soit un nouveau pas vers l’orgasme prostatique?

et

pourquoi diable n’ai-je pas eu lors de cette dernière séance autant de plaisir que lorsque je jouais avec mon aneros… ?

il serait très utile que vous nous disiez avec un peu plus de précision ce qu’a été votre expérience avec l’Helix depuis votre première session de cet été :
-1) nombre et fréquence des sessions,
-2) conditions dans lesquelles vous les avez faites,
-3) technique(s) que vous avez employée(s) pour faire votre apprentissage,
-4) supports utilisés pour faciliter votre relaxation et élever votre excitation,
-5) résultats déjà obtenus régulièrement ou ponctuellement…

Les effets physiologiques de vos massages prostatiques peuvent varier en fonctions des conditions dans lesquelles vous les pratiquez. Un massage prostatique fait par un médecin ne conduit pas à l’orgasme. L’écoulement du liquide séminal n’est pas obligatoirement le résultat d’un orgasme mais peut être celui d’une sollicitation des glandes concernées.

Il me semble que la réponse à votre dernière question

Le doigt plus orgasmique que l’Aneros ou erreur de diagnostic ?

soit « erreur de diagnostic ». L’un ET l’autre peuvent apporter ces orgasmes profonds s’ils sont utilisés dans de bonnes conditions pour le receveur. L’avantage de l’Aneros est qu’il permet le massage de la prostate sans avoir à se tordre l’épaule, le dos, le bras, le poignet et enfin le doigt puisqu’il est conçu pour effectuer le massage de façon autonome après apprentissage de son fonctionnement.

Votre première intervention sur ce forum semble porter exclusivement sur le résultat orgasmique de vos sessions. En parcourant le blog, Le Traité d’Aneros, les tests, les commentaires et notre forum, vous avez pu lire que l’accès à l’orgasme de la prostate est le fruit d’un apprentissage, plus ou moins long selon les personnes, qui vous permet de découvrir de nouvelles sensations, de les reconnaître, de les amplifier jusqu’à ce que vous soyez en état de vous laisser envahir par elles sans les ramener à vos réflexes d’éjaculation.

Je vous encourage vivement à poursuivre cette discussion dans ce sujet ou dans d’autres existants ou à venir selon l’objet de vos questions et témoignages. Votre expérience, vos succès et vos difficultés seront une source de réflexion et de progrès pour d’autres lecteurs qui sont comme vous en quête d’aide pour atteindre le Super O’.

A très bientôt @clobie et bon cheminement.