#14381
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bienvenue dans notre communauté @silvae,

Nous sommes heureux que la lecture de ce blog vous ait ouvert la vision que vous aviez de la sexualité. Votre témoignage est très instructif dans la mesure où vous montrez comment vous êtes passé en quelques mois de la découverte de la possibilité du plaisir prostatique à la pratique régulière et méthodique de sessions de massage prostatique. Votre approche de l’orgasme prostatique et votre état d’esprit sont excellents et devraient vous permettre d »accéder à une jouissance bien plus intense encore que celle que vous commencez à découvrir.

Vous nous posez 3 questions qui semblent porter sur la forme que peut prendre l’orgasme de la prostate, sur la jalousie que pourrait ressentir votre femme devant l’intensité du plaisir que vous procure le massage de votre Helix et sur le placement de l’Helix par rapport à l’axe de votre corps.

-1) La manière dont vous ressentez vos orgasmes prostatiques dépendent de nombreux facteurs d’ordre physiologique (état général, fonctionnement péristaltique de la zone périnée-anus-rectum), d’ordre socio-culturel (éducation,religion, expériences sexuelles antérieures) et d’ordre personnel (type de comportement, conséquences de certaines expériences plus ou moins anciennes).

Chacun est différent et peut découvrir l’orgasme prostatique sous différentes formes. Certains le vivent en ayant des convulsions spasmodiques très fortes déclenchées par des pulsations de plaisir involontaires et successives. D’autres le vivent en sombrant dans un abandon total noyés sous des vagues de plaisir leur donnant l’impression de les dissoudre. L’expérience peut mélanger les deux formes décrites. Elle peut aussi être différente d’une session à l’autre ou évoluer dans le temps au fil des mois. Je fais plutôt partie de la seconde catégorie mais je deviens peu à peu nettement plus agité qu’à mes débuts.

Ce que j’ai ressenti et que je retrouve dans certains témoignages est que j’ai eu mes premières sensations orgasmiques sans les reconnaître pour ce qu’elles étaient sur le moment. L’intensité croissante et de plus en plus bouleversante de votre plaisir nouveau ne vous permet peut-être pas encore de reconnaître un mini O’ quand vous le vivez. En réalité ce n’est pas important. Seule l’acceptation et le vécu de votre jouissance sont importants. Seul votre désir de recevoir le plaisir est important. Après coup, avec du recul et un peu plus d’expérience vous saurez mettre un nom sur ce que vous avez vécu.

La classification des différents niveaux ou types d’orgasme prostatique est une information générale qui aide les débutants à comprendre qu’il va y avoir une forme d’apprentissage et d’évolution dans leur recherche du Super O’ et qui aide ceux qui ont l’impression de ne pas savoir où les conduit leur expérience à trouver des repères rassurants. Ce n’est en aucun cas la description d’un parcours d’obstacles qu’il faudrait franchir dans l’ordre les uns après les autres.

-2) Vous avez pris la meilleure décision en parlant avec votre femme de votre nouvelle expérience. Elle participe à votre vie, elle participe à vos plaisirs comme vous participez aux siens. Vous venez de vivre avec son aide l’un des effets secondaires de la pratique du massage prostatique, l’accroissement exponentiel de votre sensualité. Si ce n’est déjà fait vous découvrirez peu à peu que les zones érogènes vont se multiplier sur votre corps, que vous allez devenir hyper sensible à toutes sortes de stimulations. Cela lui donnera un pouvoir érotique qui devrait l’exciter pour sa plus grande satisfaction et la vôtre bien entendu.

Vos découvertes intimes vont trouver une application dans la manière dont vous vous occupez d’elle. Vous devriez être en mesure de mieux ressentir sa propre montée vers le plaisir, de mieux l’accompagner avec moins de précipitation, avec plus d’écoute comme vous avez appris à le faire pour vous-même. Les satisfactions nouvelles que vous apporte votre corps doivent vous aider à donner à votre femme une meilleure stimulation et un plaisir plus intense lors de vos câlins.

En outre le spectacle de votre jouissance de moins en moins contrôlée peut la libérer, si nécessaire…, et lui permettre de faire elle-même avec votre aide l’expérience de nouvelles formes de plaisir. Encouragée par votre exemple et votre soutien elle pourra se laisser aller à son plaisir avec confiance, sans retenue. La vie sensuelle de mon couple a été bouleversée depuis un an après 40 ans de mariage. Ma libération sensuelle a ouvert la porte à celle de ma femme. Si au contraire elle se sent très bien, parfaitement assouvie et sans aucune envie de faire de nouvelles expériences, respectez son souhait et ne lui mettez aucune pression pour modifier son attitude.

Plus vous progresserez, plus vous lui ferez sentir que vous l’aimez, que vous la désirez, dans la vie quotidienne et dans la chambre. Si elle sent chaque jour qu’elle est toujours aussi profondément enracinée dans votre vie qu’avant le début de votre cheminement, elle n’aura aucune crainte et donc aucune jalousie.

-3) Il m’arrive aussi que l’Helix pivote comme vous nous le dites. N’en soyez pas angoissé. Vous pouvez le remettre à la main dans la position idéale ou le laisser et vous concentrez sur vos sensations internes. C’est peut-être dû au fait que vous poussez lors de la montée de certaines vagues de plaisir. Efforcez-vous de vous détendre encore plus lorsque vous sentez le plaisir monter.

Vos progrès depuis 6 mois sont remarquables. Votre application et votre état d’esprit sont exemplaires. Je suis persuadé que vous reviendrez bientôt nous dire que vous êtes aux portes du paradis de l’extase prostatique voire que vous les avez franchies. Je pense aussi que vous reviendrez nous dire combien votre femme vous remercie de l’accompagner dans sa propre découvertes de nouveaux plaisirs.

Bon cheminement @silvae.