#14743
AndranerosAndraneros
Modérateur

Merci @Hyménée pour votre réponse qui montre au delà de ma question que notre cheminement ne s’arrête pas au premier Super O’ mais continue bien après et surtout bien au delà.

J’encourage nos amis qui commencent leur cheminement à réfléchir sur ces remarques :

Il faut se donner le temps d’intérioriser la pratique prostatique, comme on s’accorde des années pour apprendre à écrire. Cela se fait minutieusement, avec beaucoup de tâtonnements et de fautes. La recherche de son propre style se fait sans l’apport technologique… Pour les orgasmes prostatiques, la pratique sans vibrations me parait indispensable. C’est fastidieux, long, par moments décourageant. Et puis, la conscience du corps finit par émerger.

Elles résument parfaitement l’état d’esprit qui me paraît nécessaire pour atteindre le paradis prostatique.