#14744
Avatarhector
Participant

En fait @andraneros, j’entends par libératoire un libération de la frustration. En effet, je sens monter en mois du plaisir très intense, très fort, mais j’ai toujours (pour le moment) cette sensation que ça devrait exploser et libérer les tensions lié à cet orgasme.
Cela n’est pas pour moi la fin d’un cycle comme l’éjaculation, et c’est pour cela que je comparais avec les orgasmes de mon ex qui après avoir exploser (ou succomber au plaisir) ne s’arrêtait pas la et repartait.
Il y a comme un gout de non achever dans ce que je vis actuellement. Et même les fois ou une éjaculation se déclenche de l’intérieur, même si c’est extrêmement bon, j’ai cette sensation qu’il y a mieux, plus intense, plus « dévastateur » qui attend pas loin mais que je n’atteint pas.
C’est ce canal qui j’espère va finir par s’ouvrir.

Merci encore @andraneros et @Hyménée pour vos réponses 🙂