#14821
luckylucky
Participant

Bonjour,

Un de plus parmi vous ! Moi-même hi hi !
J’attends l’arrivée d’un aneros helix. Je me suis intéressé à l’orgasme prostatique il y a peu de temps. Perclus de complexes, avec une sorte d’oeil de Caïn sur la nuque, il m’a bien fallu plusieurs décennies pour arriver à me dire :  » Mon corps est à moi !!!  » ( J’ai 58 ans )
Malgré ces diverses autorités toutes imaginaires censées me contraindre à la morale d’usage, je fus pourtant curieux de découvrir de nouvelles sensations. Ainsi, je me suis rendu compte lors des recherches internet que je connaissais déjà l’orgasme prostatique. Du moins, j’en connais un bout ! Mais, que je connaissais aussi l’orgasme anal, enfin toujours un bout !
Concernant l’orgasme prostatique, je n’en connaissais pas le nom, ni son existence d’ailleurs jusque récemment. Je le confondais avec un orgasme anal que je me dépêchais de dissimuler tant et plus….
A la lumière de la lecture du traité d’aneros et de mes découvertes sur internet, je ressens un soulagement qui à lui tout seul devrait porter le nom d’orgasme. ( L’orgasme de soulagement ).
Je me sens libéré. J’en ai parlé à ma femme qui supporte avec bienveillance (peut-être s’y intéressera-t-elle, possible….), j’ai acheté un billy de lelo, ce qui est à mon sens une erreur, des plugs small et j’attends l’aneros pour véritablement me mettre à la recherche méditative du super O et de ses répétitions.
Bref, je suis très content de ma découverte. Et je remercie l’auteur du traité d’aneros et ce site. Merci d’être là et d’informer. C’est ce qui m’a permis de me libérer.
Je me ferai un plaisir de participer dès que je pourrai faire part d’une expérience analysée au moins un peu. Car pour l’instant, c’est un peu léger.
Je dis plus haut que l’achat d’un billy a été une erreur. Ce n’est pas tout à fait juste, puisque c’est grâce à lui que j’ai pu isoler l’orgasme prostatique de l’orgasme anal. Mais, pour la prostate, c’est l’équivalent d’un marteau.

A bientôt donc
Lucky