#14828
Avatarhector
Participant

Ce week end a été riche 🙂
J’ai fait une très grosse session vendredi soir qui c’est terminée samedi midi 🙂
J’ai d’abord passé la soirée avec un peridise, l’expert, pour peu de sensations en fait, je suis pas encore au top avec. Enfin, c’était agréable mais pas intense comme d’habitude avec le débutant.

Un poil insatisfait, j’ai décidé de prendre l’helix (avec une petite poupée sur l’appui perrinéen).
Je n’ai pas eu de grosses sensations durant la nuit non plus, j’aurais peut être du faire une double lubrification et pas juste un peu de silicone sur l’aneros.
Enfin, j’ai quand même eu une sensation sympa, qui c’est traduite dans mon rêve par un bout de langue qui me titillait les testicules… Mais à peine en ai je pris conscience que paf, fini 🙁

Cependant, j’en voulais encore, mon corps voulait plus de sensations, plus de jouissance, alors je suis passé aux b balls (dans un préservatif à cause du lubrifiant au silicone utilisé pour l’helix et le peridise) avec une lubrification mixte sur le toy (mais rien d’injecté).
Et la, ça a commencer à être la fête. Chatouilles au niveau de la prostate, simulation au niveau de l’anus (enfin plus proche), un genre de combo peridise helix.
Je me calme, essaye de me rendormir parce qu’il est à peine 8h et que je me suis couché vers 2h…
Les sensations montent, je profite, j’évite de bouger sinon le billes font leur travail…
Et puis, n’y tenant plus, contraction anal et la tout s’emballe, je commence à vibrer, les billes des b balls se mettent en mouvement. Mon corps prend la direction des opération, le coeur accélère, la respiration se fait courte. Je commence à laisser sortir des râles de plaisir, des oui, des encore.
La bouche est sèche, le plaisir intense. Cela dure une éternité infiniment trop courte, à la fois extrêmement bon et frustrant.
Je ne crois pas avoir eu cette explosion libératrice dont je parle depuis quelques post, mais la vache ce que c’était bon…
Cela se calme, je reprend mes esprits, je me détend.
Des petites sensation son là, le battement du sang, un léger roulis des billes. Je savoure… Puis, je retente l’expérience, je recontracte pour voir et mise en orbite au quart de tour 😀
Comme cela, j’en ai eu 4 ou 5 en 2h. Intense, fort, en perte de contrôle.
Une fois déséquipé, je me suis recouché. Je suis resté là, facilement 2 heures, dans un été béa, serein. Le monde aurait pu s’écrouler, j’étais bien.

Je ne sais pas si c’était un super O, si je voulais tellement quelque chose que mon corps l’a simuler ou bien m’en à fait cadeau. Mais putain la claque! C’est de loin la meilleur expérience sexuelle que j’ai jamais eu!