#14914
Avatarhector
Participant

Bonsoir @Lucky.
Je pense que l’explosion que je cherche est en fait le moment ou le plaisir passe de la prostate au reste du corps. Enfin je commence à l’imaginer comme ça. J’ai un très fort plaisir à un endroit et j’ai comme l’impression qu’il faut qu’il s’écoule dans le reste du corps, mais il n’a pas trouver son chemin encore.

Quand au petit lapin @Hyménée, pour le moment je préfère qu’il se ballade chez moi que dans des lieux publiques 🙂 Cependant suite à une session helix fort agréable hier, j’ai eu la bonne idée de me masturber une fois l’helix rangé et la j’ai pris une nouvelle baffe. Mon corps était tout électrique, mes caresses ailleurs que sur le sexe, les testicules et les téton qui d’habitude me semble fades m’ont déclencher des vagues de plaisir comme lorsque j’avais l’helix (en un peu moins intense). Un vrai délice.
Lors de la masturbation en elle même j’ai eu deux ou trois montés assez forte de ce qui se rapproche de mini Ô ou super Ô (j’en sais rien ou j’en suis mais c’est des truc que j’apprécie beaucoup) avant de finir par une éjaculation couplé à toutes ces sensation.
Aujourd’hui encore je suis assez électrique, j’ai des vagues de plaisir résiduelles, des fourmilles/picotements dans les testicules et une envie de m’envoyer en l’air…

J’avoue que j’étais parti avec l’idée d’explorer ma sensualité et que plus ça va plus je découvre des choses de dingue 🙂 avec deux regrets cependant, pourquoi seulement maintenant? Et pourquoi alors que j’ai personne avec qui les partager 🙁 (en même temps le fait d’avoir personne pour les partager permet d’y consacrer bcp de temps 🙂 )