#14958
luckylucky
Participant

Bonjour tout le monde,

L’aneros est arrivé. Pas pu attendre, suis allé me coucher avec.
Je me suis décontracté, j’ai vidé mon esprit. Je n’ai pas eu longtemps à attendre. Avant même le commencement des contractions, je ressentais du plaisir. En fait j’ai l’impression que mon corps a commencé directement à faire des contractions sans moi, ou alors la respiration peut-être. Enfin, je sentais le masseur sur ma prostate et c’était délicieux.
Puis, plusieurs fois de suite, mon sexe se dressait, faisait semblant d’éjaculer, et puis se mettait au repos, avec des spasmes qui le traversaient et qui touchaient mon ventre également. JE ressentais des vagues de plaisir dans le même temps et j’arrivais à ressentir le point de contact de la prostate mais également celui du périnée.
J’ai changé de position plusieurs fois passant chien de fusil côté gauche, sur le ventre, côté droit. Sur le ventre, parce que c’est ma position favorite depuis tout petit. Et je me suis pas trompé. J’ai eu quelques vagues de plaisir. J’ai accompagné ces vagues de plaisir d’un mouvement du bassin et c’était encore plus fort. Une de ces vagues a failli m’arracher un cri.
Les vagues se succédaient. Une m’a surpris, alors que toutes les autres me donnaient du plaisir, il y en eut une qui m’a fait ressentir des spasmes dans mon sexe et ventre sans plaisir. Ca a duré un moment, j’attendais de ressentir quelque chose et pis rien du tout….
Je suis incapable de reconnaître les contractions, j’avais l’impression que le plaisir arrivait quand je ne faisais pas de contraction et que ça s’arrêtait quand je me mettais à en faire. Et d’autres moments, le plaisir arrivait, je me mettais à faire des contractions et hop il repartait.
A un moment, j’ai été polarisé par le frottement du masseur sur la prostate, je ressentais le point de frottement comme s’il n’existait plus que ça. Et c’est dans ces moments là que le plaisir montait à une vitesse ….

Bref suis très content. Ma session a duré 2 heures, j’ai voulu terminer avec une éjaculation mais cette fin était finalement décevante.

L’aneros est superbe.

A bientôt
Lucky