#15330
subBoybelsubBoybel
Participant

Bonjour. Je me présente : je m’appelle David, presque jeune quarantenaire (en septembre 2015) et gay. Ne vous inquiétez pas, je ne viens pas ici pour rechercher des expériences ou draguer et sauter sur tout ce qui bouge. Je suis en couple et j’ai une vie sexuelle épanouie. Les plans cam ou à 3 ou à 4, ce n’est pas trop mon genre, ou alors très rarement.

Tout d’abord, un grand merci aux personnes qui ont ouvert ce site pour pouvoir se découvrir un peu plus.

Comme tout gay passif, je pensais avoir fait le tour de la question. Je suis endurant. Pas tant sur la durée des rapports (je me branle bien trop vite) mais sur la nature des objets que j’insère. Personnellement, j’avais bien senti que quand j’étais pénétré, quelque chose se passait. Mais je suis trop impatient. Et je finis toujours par me masturber bien trop vite. Le plaisir prostatique, je connais, mais que très peu. Je me suis inscrit ici pour cette raison.

J’imaginais bien que quelque chose pouvait se passer. Mais pas à ce point-là. Chez les gays, je ne pense pas qu’on parle si souvent de la jouissance par la prostate. Vraiment! Après avoir lu l’un ou l’autre article, je peux vous assurer, Messieurs, que le plaisir du cul n’est pas uniquement l’apanage des gays. Et je pense que si notre communauté homosexuelle venait faire un tour ici, qu’elle aurait bien des choses à apprendre. Mais tout cela est bien évidemment conditionné par rapport à mon expérience personnelle.

J’ai découvert l’orgasme « normal » à 16 ans. Je sais, c’est (très) tard. Depuis, je me suis rattrapé. J’ai vécu dans une ville et près de gens où à l’époque encore, pourtant adolescent dans les années 90, l’homosexualité était un sujet tabou. Donc, j’ai appris seul. Avec des bougies, des carottes. Bref, comme tout le monde.

Depuis, le temps est passé. Je suis donc 90% passif. J’adore me faire travailler le cul. Mais il n’y a rien à faire, quand je me fais prendre, la sensation est trop forte et le plaisir que je peux en gagner trop excitant, je me finis bien trop vite à la main.

Donc, j’ai lu ici ou là l’un ou l’autre article sur le massage prostatique. Comme dit précédemment, on connait chez nous, mais pas autant que chez les hétéros et/ou les bi. Du moins, pas à ma connaissance. Le peu de vidéos que j’ai visionnées, par exemple, les plus objectives quoi qu’il en soit, provenaient d’hétéros 100%. Allez comprendre?

Je précise aussi que je suis hors milieu. Et vraiment, je préfère de loin la présence des hétéros et de bi, ainsi que discuter avec eux. Le milieu gay, entre les folles qui se disputent sur la couleur des rideaux et les gros pervers (dont je fais partie) mais qui ne pensent qu’à ça du matin au soir, ce n’est pas trop mon truc.

J’ai remarqué donc qu’il me fallait des objets d’au moins 22cm pour ressentir une excitation dans le ventre. Quand je baise, c’est l’extase totale. Me terminer au gode. Bon,… Ceci n’a aucune importance.

Je suis le détenteur d’un « big boy » de chez « rocks-off ». Vibrant. D’après ce que j’ai pu lire, ce n’est pas trop conseillé. Mais quand je l’ai acheté, je ne le savais pas. Je l’ai utilisé que trop peu. Et toujours, trop impatient.

Cependant, hier, après avoir vu l’une ou l’autre vidéo, je me suis dit que j’avais quelque chose à découvrir. Je me suis mis une cage de chasteté. Mon mec n’étant pas là, j’avais un peu de temps devant moi. Je sais, ce genre d’objet n’a pas sa place ici et n’est pas non plus sur à 100%. Mais psychologiquement, il fait son effet. Cela me permet de jouer sans trop me toucher la verge. Pas du tout à vrai dire 😀

Ma session a duré plus ou moins une heure par périodes espacées sur une durée de trois heures. Je n’ai pas connu le super-O. Mais je pense avoir atteint au moins un mini-O. Je précise que je suis habitué à travailler mon cul et que j’avais déjà atteint cet état. Mais là j’ai persévéré et j’ai connu quelques spasmes plus longs dans la durée. Après ma session, j’en ai d’ailleurs encore ressenti pendant deux bonnes dizaines de minutes sans jouer avec mon masturbateur.

Durant la session, des jets se sont échappés de ma verge. Ce n’était pas de l’urine, du moins je ne le pense pas. J’ai le même genre de réactions avec des objets gros, très gros 😀

Par contre, pour les plus endurants qui m’auraient lus jusqu’ici, j’ai une question?

J’ai l’impression que ma prostate est cachée bien loin dans mon anatomie. Mon « big boy » par exemple, pour commencer à ressentir quoi que ce soit, j’ai dû le rentrer complètement. Est-ce normal? Quelqu’un pourrait-il m’en dire plus? Inutile d’inonder le sujet ici mais s’il pouvait m’envoyer un message pour me dire que c’est normal… Ou pas?

Ne vous inquiétez pas, je gère. Lol ! Ce n’est pas la première fois qu’on objet rentre profondément. Je peux l’enlever sans passer par le service des urgences.

Voilà. C’était mon histoire. Je pense que c’est la moindre des choses de se présenter un petit peu quand on s’inscrit sur un forum.

Et encore merci à l’équipe des modérateurs d’avoir ouvert ce site.

Édit. J’oubliais. Je parlais du milieu gay. J’en ai parcouru des sites, et pas qu’un peu! Mais jamais je n’ai entendu parler de super-O ou de MMO avant! Vraiment, les gays on tout à apprendre des hétéros. Aussi!