#15354
HyménéeHyménée
Participant

Bonjour Lucky,

Ah bah, si maintenant, vous réussissez à rattacher Bergson aux pratiques anérosiennes, la boucle est bouclée ! 🙂

Vous êtes drôlement amoureux de Julie G, ça c’est sûr ! C’est beau à lire ! Vous en arrivez même à vous transformer en super-héro aux super-pouvoirs ! 😉

Je suis d’accord avec vous : redécouvrir et accepter sa sensibilité est sans doute le premier des bienfaits des pratiques anérosiennes. C’est comme si, on avait enfin trouvé un terrain d’expression viable, où l’on pouvait se vivre en toute confiance, en toute tranquilité, où la sincérité de l’accueil n’était pas à mettre en doute. L’arrivée en Terre Promise en quelque sorte, accompagné de sa moitié.

C’est à peu près ce que je me disais les premiers temps. Et puis, on s’habitue, cela devient normal, mais l’aventure continue : d’autres découvertes, d’autres délices à cueillir, rien qu’en osant se pencher.

Bonne journée