#15565
luckylucky
Participant

B’jour tous,

Lieffe : La question de la féminité se pose crucialement dès lors que l’on essaie d’atteindre ces orgasmes profonds. Pour moi, cela se traduit par le rejet complet des représentations sociales d’antan, tels que hétéro, homo, bi…homme, femme. Je me sens désormais comme un être féminin soumis et pris par une « énergie » ou « phallus » sexuel, spirituel, divin. Tout se passe comme si j’avais atteint une sorte de conscience de derrière la conscience. Ca me donne une joie sans pareille.

Voici mes sensations lorsque je me détends au moment du coucher sans aneros.
Je me décontracte et je me vis comme un être féminin. Je mets mes bras au-dessus de ma tête. Aussitôt, j’ai plusieurs spasmes dans le bas-ventre. En fonction des moments, ça continue ou pas. Si ça ne continue pas, et que j’ai envie d’avoir un orgasme, alors je me caresse. Des caresses toutes douces, sur mes épaules, sur mes hanches, sur mon ventre et surtout pas sur les zones érogènes habituelles, ni tétons, ni sexe. Je demande l’orgasme, je ne le commande pas. Les spasmes viennent et reviennent, parfois c’est plus fort. Je passe des mini 0 au super 0 à un rythme plus ou moins régulier. Puis je mets mes doigs sur mes tétons, je ne masse pas, j’exerce juste une petite pression. Et là à chaque fois, ça me fait décoller, j’enchaîne plusieurs super 0 et une excitation qui est à peine soutenable, qui ressemble à du supplice dont je me libère par un orgasme particulier que je saurais dire car il ne ressemble pas vraiment à un super 0 mais à quelque chose d’autre encore.
Je peux, je fais ou pas, mais je peux alors caresser mon sexe mais jamais le masturber. Et là j’enchaîne de nouveaux des mini et super 0 à un rythme infernal. Je ne me masturbe plus, la seule chose que je fais pour obtenir un super T, orgasme éjaculatoire ++, c’est que je pose un vibro sur le frein de mon sexe et je caresse un téton en même temps. Alors après plusieurs mini et super 0, j’obtiens un super T, puis encore des mini et super 0 et j’arrête.

Voilà à un poil de chameau près ce qui m’arrive en ce moment tous les soirs, mais aussi dès que je me réveille. Je peux pas éjaculer à chaque fois, c’est trop !

Si j’ai raconté cela, c’est parce qu’il me semble que lieffe, tu es sur cette voie. Je pense qu’il faudrait travailler encore plus cette sensation de féminité et te laisser aller au maximum et à chaque moment, même si ça te surprend. Décontraction maximale, idée que ton corps est celui d’une femme, que tu portes un vêtement féminin, et que tu te donnes totalement à l’être divin, cosmologique, extra-terrestre ou à toi-même ……. Hi hi !

Le chemin est là !
A bientôt
Julie G