#15693
JieffeJieffe
Participant

Bonjour,

Nouvelle séance hier. Un peu moins bien que la première, mais bien tout de même. L’esprit un peu préoccupé, j’ai un peu de mal à me placer dans de bonnes conditions (ce fameux sentiment de se sentir femme dont j’ai déjà parlé), je parviens pourtant à me détendre. Je commence à ressentir l’aneros sur ma prostate, parce que fait étonnant, j’ai ressenti beaucoup de plaisir lors de ma première session, mais je ne ressens pas vraiment l’aneros sur ma prostate. Bref, peu importe pour le moment, le but étant de ressentir du plaisir.
Après un moment de relaxation, je commence des contractions, que je ne sais pas bien gérer, mais j ‘ai cru observer qu’il fallait que je maintienne une contraction suffisamment forte (entre rien et tout je dirais), alors que lors de ma première séance, le plaisir est venu après un relâchement total de mon anus. Et là donc, le plaisir est venu, de je ne sais où, diffus une fois de plus, dans tout le corps. Cet orgasme, que je classerais dans les mini O, n ‘a pas éclaté comme la première fois. J’ai donc laissé tomber, et me suis remis à me relaxer. Une deuxième vague de plaisir est arrivée quelques minutes plus tard, à quelque chose près identique à la première. Pas d’aboutissement du plaisir, mais un grand plaisir tout de même.
J ‘ai pu identifié que le plaisir arrive d’abord avec des frissons sur tout le corps, et le plaisir s’intensifie, se diffuse dans tout mon corps, toujours pas de localisation précise. J’ai vraiment du mal à le décrire, et je maintiens qu’il est fort déroutant, parce que non localisé, mais il m’arrache des gémissements, ce que ne parviens pas à faire l ‘orgasme éjaculatoire classique.
Il faut absolument que je m’organise et parvienne à me dégager du temps pour mon cheminement.

Ancun51, je ne suis pas la meilleure personne pour te conseiller, mais je sais que le plaisir prostatique se « mérite », se travaille. Il faut du temps pour l’apprivoiser, et si tu parcours les forums tu verras que bon nombre n’ont pas trouvé le plaisir tout de suite, et certains l’ont trouvé alors qu’ils allaient abandonner. Tout ce que je peux te dire, c’est qu’à mon sens, si tu as déjà connu du plaisir par cette voie là, tu en retrouveras certainement. En revanche, le fait que ça te brûle quand tu te caresses me fait penser à un problème médical, ou à une alimentation trop épicée???