#15699
luckylucky
Participant

Bonjour tout le monde,

Je viens mettre mon grain de sel par ici, pour quelques précisions qui me semblent pour moi nécessaires.
Je me vis aujourd’hui comme un être féminin soumis à un être spirituel. C’est sûr que dit comme ça, on peut penser à un quelconque délire ou à un adepte d’une secte cosmologique….
En fait, cela veut dire, que j’ai réussi à lâcher prise, à laisser de côté les préjugés, l’éducation, la morale et l’environnement social pour me définir en tant qu’être féminin. Cette féminité, je la ressens de deux façons :
– Comme dit très bien lieffe, c’est en rapport avec l’offrande et l’ouverture. Le lâcher prise demandé est tel que l’on est forcément dans la situation de recevoir et de s’offrir.
– Pour ce qui me concerne, c’est en rapport avec une hypersensibilité. La moindre caresse m’envoie en orbite.
Donc, sans être une femme pour autant (je reste un homme) je suis plein de sensibilité, que je vis comme fondamentalement féminine, et je me sens ouverte et sans protection et je le ressens maintenant quelque soit mon environnement, ce qui m’inquiète d’ailleurs comme si je me vivais vulnérable.

A bientôt
Lucky