#15817
AndranerosAndraneros
Modérateur

Ton témoignage @helix47 apporte une réponse à la question posée par @Stephen pour ouvrir ce sujet. Il peut y avoir différentes formes de partage. L’une est de partager la pratique des masseurs Aneros ; c’est sans doute la première à laquelle on pense,celle qui s’accroche le plus facilement aux fantasmes associés au massage prostatique et qui trouve une forme d’expression dans le pegging. L’autre est de partager l’expérience sensuelle des orgasmes non éjaculatoires et de l’érotisation profonde du corps et de l’esprit qu’ils développent et qui permet de vivre une relation beaucoup plus intense et plus intime avec sa compagne, ou son compagnon.

Les deux peuvent évidemment être vécues en même temps.

Vous constatez @Stephen que la pratique anérosienne est tellement intime qu’il peut être difficile, même quand on connaît la jouissance des orgasmes multiples de la prostate, de partager directement son expérience. Votre souhait de partager indique que vous n’avez pas les mêmes limites que @helix47 ; il vous reste cependant à trouver où sont les éventuelles limites de Madame. L’une des clefs d’une sexualité épanouie est le respect, de soi et des autres.

En attendant que d’autres membres viennent donner leur réponse, je vous souhaite @Stephen un bon cheminement.