#16037
Avatarhector
Participant

Je ne sais pas si c’est le cas pour vous, mais force est de constater que mon expérience dans l’orgasme prostatique ne m’a pas aidé à faire durer le plaisir quand je fais l’amour : mon gland est toujours aussi sensible et le frottement d’un vagin me fait toujours autant perdre les pédales.

A ma grande tristesse, je dois considérer aujourd’hui que c’est échec : je m’attendais à une meilleure maitrise de mes éjac’, voire à devenir multi-orgasmique tel que le décrit Mantak Chia dans son livre, et ce n’est pas le cas. Ni plus, ni moins, rien n’a vraiment changé.

Alors j’ai plusieurs choses, mais dans mon approche de faire durée le plaisir, la volupté… il n’y a pas que le coït. Certain ici sont arrivés à être super-sensible de tout le corps et cela me l’a déjà fait une fois, c’est aussi ce genre d’état que je souhaite atteindre et faire atteindre à ma partenaire afin de pouvoir jouer avec nos corps, nos sensations.
Après sur le plan coït, j’ai pas vraiment eu d’amélioration, mais je ne perds pas espoir. J’ai aussi un livre de Mantak Chia et il faut que je le reprenne (j’ai du mal a suivre les exercices seul).
D’après une sexologue, puisque je tiens environ 5min, puisque j’arrivais régulièrement à faire jouir mon ex et puisque j’ai compris qu’il fallait que je me détende plus pour tenir plus longtemps, je n’ai besoin que d’entrainement pour y arriver… Mais c’est pas évidant de ne pas partir quand t’as quelqu’un autour de ton sexe qui prend son pied. D’ailleurs, je pense aussi que si je partais vite avec mon ex, c’est aussi un peut de sa faute, si elle se retenait un peut, j’aurai probablement pu en faire autant.

Après il y a certain préservatifs ou pommades qui aident.

L’autre point avec l’apprentissage du plaisir prostatique c’est qu’on apprend à prendre du plaisir ailleurs qu’avec son gland et ça devrait aussi finir par rendre cette stimulation moins importante.
J’ai lu aussi que le fait de se faire circoncire à pour effet de désensibiliser le gland…