#16059
AndranerosAndraneros
Modérateur

Il m’a fallu être amoureux fou d’une femme qui ne me désirait pas tout en m’accueillant, pour atteindre le super O’.

@Hyménée je serais tenté de penser qu’un tel désir aussi intense qu’inassouvi a nourri votre imagination et contribué à élever le niveau de votre excitation au point de vous ouvrir la dernière porte avant le Super O’. Votre réaction intime a été de partager en vous ce que vous ne pouviez partager avec cette femme être vous, Homme, et en même temps LA Femme ou bien seulement la Femme qui échappe à votre désir, comme peuvent le laisser penser ce que vous écrivez en d’autres occasions. Dans votre situation le Super O’ semble vous avoir plutôt mis sur le sentier de la divergence.


@hector
votre expérience et votre désir de partage vous rend exigeant sur le plan de la satisfaction sexuelle, sans pour autant vous couper des autres expériences que la vie apporte. Votre situation vous demande à la fois de faire preuve de beaucoup de patience et d’apprendre à créer un lien de confiance si fort qu’il permettra à votre future compagne de découvrir, si nécessaire, et de s’ouvrir à cette quête du plaisir. Aussi difficile que cela paraisse, vous êtes du bon côté de la force.

Mon expérience a été beaucoup plus facile dans la mesure où elle s’est faite au sein d’un couple stable, la crainte initiale de ma femme ayant très vite évoluée vers le retour de la confiance, puis le partage d’une sensualité renouvelée et maintenant la recherche de son propre plaisir et de nos jouissances partagées. C’est tout une révolution que nous avons connue, mais règle essentielle une révolution de velours.