#16382
Avatarhector
Participant

Le pur plaisir de se suffire sexuellement à soi-même n’est donc pas suffisant ?

@Andraneors, pour ma part, j’aimerais vivre cette aventure avec ma compagne car, c’est à mon avis comme le bonheur, encore meilleur quand c’est partagé.
J’aimerais vraiment que l’on puisse se mener l’un l’autre dans ces états de jouissance, jouer avec nos sensations, notre sensualité exacerbée, fusionner dans cet abandon et ce plaisir.

Sexuellement, je me suffit à moi même donc, qu’elle est l’intérêt d’avoir une compagne?
Partager de la tendresse, de la joie, des passions… Et bien je ressens le besoin de partager cette état orgasmique, cet abandon, ce moment ou l’on est à nu, bref unir nos intimités.