#16455
AndranerosAndraneros
Modérateur

Nous vous remercions de nous apporter votre témoignage @Papy6748. Rassurez-vous, il n’est pas trop long et me paraît fort intéressant. En tout cas votre exemple répond à une interrogation déjà présente sur ce forum.

La première étape que vous mentionnez est importante et pourtant il en est peu question. Soit nos amis se sont libérés de ce tabou en s’éveillant à la sexualité et ils n’ont plus besoin d’en parler, soit certains d’entre nous subissent plus ou moins consciemment cet interdit et ils ne peuvent objectivement chercher ce qui est peut-être la cause profonde de leurs difficultés à connaître le plaisir prostatique.

La suite de votre évolution suit la ligne de progression normale de l’accès à l’orgasme de la prostate. Vous ne nous dites pas si vous aviez votre masseur inséré pendant vos séances de masturbation. Le conseil dominant sur ce point est de bien séparer masturbation du pénis et sessions de massage avec l’Aneros. D’autre part vous ne parlez pas de relaxation ni avant ni pendant vos sessions. C’est un point important qui permet de concentrer son attention sur les sensations procurées par la présence et l’action du masseur.

Bon cheminement @Papy6748.