#16474
Avatarhector
Participant

on n’apprend pas à un porc à cesse de se gaver.
Tant qu’on remet de l’or dans son écuelle d’acier.

La même que quand je lui faisais avoir plusieurs orgasmes d’autres manières.
Pour moi il n’y a pas incompatibilité, il faut juste savoir chacun à son tour prendre plaisir à en donner, à jouer avec le corps de l’autre et prendre aussi le plaisir du rapport classique. La sexualité, la sensualité est trop riche pour la limité à une seule pratique.
De plus, en me lançant sur le chemin de l’orgasme prostatique, je ne savais pas où cela me mènerais. Je ne sais pas non plus où une relation intime à deux plus poussée, mieux maitrisé (dans le sens expertise et non contrôle) peux nous amené.
Enfin, je trouve ce que je vie sur le plan sexuel trop bon, trop intense pour ne pas le partager, c’est frustrant pour moi, mais j’aimerais quelqu’un qui vive la même intensité, la même plénitude.