#16813
AvatarPapy6748
Participant

C’est la rentrée pour tous mes petits enfants, mais à mon grand plaisir pour moi aussi… Depuis la présentation de mon expérience faite il y a plus de deux mois, il ne s’était pas passé grand-chose. En particulier je n’ai pas réussi à reproduire ma (toute) petite expérience orgasmique. Je ne me suis pas découragé sachant que la progression est souvent irrégulière et que j’attendais peut-être trop ces mini O.

J’ai profité des vacances pour faire un break et j’ai laissé mon Helix au repos pendant un mois. J’ai repris mes sessions lundi dernier. Première point, j’en avais incroyablement envie. Je ne m’imaginais pas que la préparation de la session et l’insertion du masseur m’exciteraient autant. J’ai donc commencé à me détendre et à me concentrer sur mes sensations. J’ai vite retrouvé ces pulsations périnéales / anales semi involontaires qui ont été complétées peu à peu par des pulsations du pénis en même temps qu’elles devenaient vraiment automatiques, sans aucune nécessité pour moi de les entretenir.

Puis des vagues de plaisir se sont développées remontant du bas ventre le long du dos jusque vers les épaules et la nuque. Contrairement à d’habitude ces vagues n’ont en rien perturbé les pulsations involontaires qui au contraire avaient tendance à s’accentuer, s’accélérer momentanément. Pour la première fois je n’avais aucun besoin de relancer la machine, Comme si mon corps avait pris de l’élan. J’ai profité de la situation pour appliquer les conseils souvent répétés d’approfondir son relâchement quand le plaisir monte.

Je sentais que mon cheminement me conduisait sur des territoires nouveaux. J’ai ressenti une vive augmentation de l’intensité de mes contractions et une accélération de leur rythme. J’ai ressenti la jouissance d’un orgasme, sans éjaculation, plus faible qu’un orgasme traditionnel mais très satisfaisante. A ce point l’intensité des contractions a baissé mais elles ont continué d’elles mêmes sans que je ne fasse rien pour les entretenir. J’ai donc à nouveau profité de ma disponibilité pour me concentrer sur mon relâchement musculaire et sur ce que je ressentais.

J’en ai été récompensé par un nouveau mini O, puis un autre…Je n’avais rien à faire, ils montaient et explosaient automatiquement. J’ai vécu ces délices pendant près de deux heures. Quand j’ai senti que la séance était terminée je me suis accordé une masturbation dont l’orgasme ma donné l’impression de durer une éternité.

Mais ce n’était pas fini. Deux heures plus tard j’étais réveillé par ces pulsations qui m’électrisaient à nouveau tout le bas ventre. Le temps de me remettre en situation de relâchement et d’abandon, j’ai été à nouveau secoué par une série de mini O jusqu’à ce que je me rendorme. Depuis j’ai des échos de pulsations tout au long de la journée. Je ne m’en plains pas…

Je suis encore étonné et évidemment ravi de découvrir ces plaisirs après tant d’années d’efforts sans succès. Je dis aux lecteurs du forum qui ont le sentiment de ne pas progresser n’abandonnez pas. On ne sait pas à l’avance ni quand ni comment nous franchirons les étapes qui mènent au plaisir prostatique.