#17011
Avatarhector
Participant

Est ce si surprenant que les problèmes soient les mêmes pour les hommes et les femmes alors que nous vivons dans un monde où le corps se doit d’être modelé, contrôlé, alors que nous sommes dans une société qui utilise le sexe comme mesure de performance et/ou de moralité, comme valeur marchande, comme support de vente, comme moyen de reproduction, comme sanction, mais finalement rarement comme moyen de plaisir, d’épanouissement.
Comment se lâcher, s’abandonner face à son auto-jugement, face à celui d’autrui dans un monde ou l’image fait foi, fait ou défait.
Les barrières sont belle et bien présentes, parfois même de grand murs se dressent entre nous et le plaisir, plaisir qui est toujours culpabilisant dans notre société judéo-chrétienne.